Korcula

Korcula L'île de Korcula est située dans la Mer Adriatique, au large du sud de la Croatie. Elle s'étend sur 47 km de long pour seulement 7 à 8 km de large. Elle devient peu à peu un pôle touristique majeur en Croatie. Pour cela, elle met en valeur ses formidables atouts. L'île de Korcula possède une étonnante diversité de paysages. Plages tranquilles, criques isolées, campagnes vallonnées et vertes forêts forment un cadre des plus idylliques.

Ca et là, de charmants villages, entourés de vignobles et d'oliveraies, séduisent par leur cachet. Le chef-lieu, Korcula, est une merveille architecturale. Cette ville médiévale abrite des monuments de tous styles et toutes époques. Ses puissants remparts font qu'on la compare souvent à Dubrovnik, sa grande soeur du continent.

A cela, ajoutons des traditions vivaces. Les habitants ont su conserver leur identité et la défendent fièrement à travers des cérémonies ancestrales, des danses et des musiques folkloriques. Le tourisme est devenu la principale ressource d'une île où la vie s'écoule paisiblement. Mais l'île de Korcula est également fière de son agriculture typiquement méditerranéenne. Agrumes, vins et olives éveillent les sens...

Histoire de l'île

Le peuplement de l'île de Korcula remonterait au néolithique comme en témoigne une grotte située à l'extrême ouest de l'île. De cette période, on ne connaît pas grand chose. Au VIe siècle avant J.-C., ce sont les Grecs qui s'y installèrent. Une colonie relativement importante s'y développa au cours du IIIe siècle avant J.-C..

Les Romains s'emparèrent de l'île au Ier siècle. La suite de son histoire ne fut qu'une succession d'invasions. Slaves au VIIe siècle, Venise vers l'an 1000, monarques hongro-croates l'occupèrent tour à tour. Elle fut également soumise à la République de Raguse, aujourd'hui appelée Dubrovnik.

L'île de Korcula retomba sous l'emprise de Venise en 1420, pour plus de trois siècles. Durant cette longue et faste période, l'île devint célèbre pour ses carrières à la pierre d'une qualité exceptionnelle et pour ses chantiers navals. La domination vénitienne se termina en 1797, année de la conquête de la région par les troupes napoléoniennes.

Dans les années qui suivirent, l'île de Korcula subit les aléas de l'histoire et passa tour à tour aux mains de la France, de l'Empire austro-hongrois et du Royaume-Uni. En 1921, elle fut intégrée à la Yougoslavie puis devint croate en 1991.

L'année 1998 fut une année noire pour l'économie de l'île de Korcula. En effet, une de ses activités principales est la fabrication d'une délicieuse huile d'olive. Au cours de l'été, un violent incendie vint ravager la plus grande partie des oliveraies. Aujourd'hui, les arbres ont repoussé et l'agriculture se porte plutôt bien. Le grand enjeu pour l'avenir est de continuer à développer le tourisme, tout en préservant l'environnement et la culture insulaires.

Trouver un vol

VOYAGE À KORCULA

Transports

En bateau

L'île possède deux ports : Korcula à l'est et Vela Luka à l'ouest. La compagnie nationale maritime croate, Jadrolinija, a mis en place des liaisons Split-Dubrovnik faisant escale à Korcula. De plus, de juin à septembre, des liaisons rapides se font entre Split et Korcula, plusieurs fois par semaine.

Si vous préférez accoster à Vela Luka, sachez que des départs se font quotidiennement de Split, et ce tout au long de l'année.

Les liaisons s'effectuant en ferries, vous avez, bien entendu, la possibilité d'embarquer votre voiture si vous le désirez.

Carte d'identité

Nombre d'habitants : 18 000 habitants.

Dimensions de l'île : 47 km de long et 8 km de large.

Superficie : 279 km².

Région : Dalmatie.

Préfixe téléphonique : 020.

Trouver un hotel

QUE VOIR À KORCULA

Monuments

L'île de Korcula est surtout connue pour ses superbes plages et ses criques isolées. Pourtant, l'île est dotée de charmantes bourgades, aux monuments variés.

Le chef-lieu, Korcula, avec ses remparts et son superbe centre-ville, se posa un temps en rivale de Dubrovnik. D'autres villages, aux intentions plus modestes, vous charmeront par leurs trésors insoupçonnés. Alors, oubliez un peu la plage et partez à la découverte des richesses artistiques de l'île de Korcula.

Visite de l'île

La ville de Korcula est la principale attraction pour les amoureux d'architecture. C'est une ville médiévale, ceinte de remparts. Ceux-ci offrent une promenade très agréable autour de Korcula. La cité héberge plusieurs monuments méritant le détour. La plupart se situe aux alentours de la Place Saint-Marc, dominée par la cathédrale du même nom. Korcula se vante d'avoir vu naître le célèbre Marco Polo. Légende ou réalité ? Difficile à dire. En tous cas, on peut visiter sa maison présumée... Sinon, la ville possède d'intéressantes églises d'époques variées : l'église de la Toussaint du XIVe ou l'église Saint-Michel du XVIIIe siècle par exemple.

En dehors de son chef-lieu, Korcula héberge de petites localités non dénuées d'intérêt. Orebic, un gros bourg, se distingue par son monastère franciscain du XVe siècle, à l'extraordinaire implantation. En effet, l'édifice a été bâti sur une falaise où s'écrasent, 152 m plus bas, les vaguelettes de l'Adriatique. Sinon, Orebic nous propose les ruines d'un château et la belle Eglise Notre-Dame de Karmen, perchée sur une colline.

» Pupnat, avec ses 588 m d'altitude, est le village le plus haut de l'île de Korcula. On peut y visiter son église du XVIIe siècle mais surtout la chapelle Saint-Georges (XIVe siècle) qui témoigne de la fondation ancienne de la localité.

» Enfin, rendez-vous à Ston. C'est un tout petit village et pourtant, il possède la plus longue muraille d'Europe (1333). Elle court sur 5,5 km !

Musées

Dans la ville de Korcula, vous trouverez trois musées. Le plus enrichissant est, certainement, le Trésor de Saint-Marc qui nous propose une découverte de la peinture dalmate et italienne de la Renaissance. Sinon, le Musée Municipal aborde des thèmes aussi variés que l'archéologie, l'ethnologie, l'art contemporain ou la construction navale. Enfin, la ville héberge un petit Musée des Icônes, cette technique artistique est une tradition des pays d'Europe de l'Est.

En dehors de son chef-lieu Korcula, l'île du même nom n'est pas bien riche en musées. C'est le moins que l'on puisse dire... Vous trouverez, cependant, un intéressant Musée Maritime à Orebic.

Annonces Google