Padre Pio : biographie courte, dates, citations

BIOGRAPHIE DE PADRE PIO - Padre Pio est né le 25 mai 1887 à Pietrelcina (Italie). Il est mort le 23 septembre 1968 à San Giovanni Rotondo (Italie).

Biographie courte de Padre Pio - Le père Pio, né Francesco Forgione, voit le jour en 1887, en Italie, dans une famille catholique et très pieuse. En 1903, il commence son noviciat chez les frères capucins au couvent de Morcone, et choisit le nom de frère Pio. Il prononce ses voeux en 1907. Il est ordonné prêtre en 1910 et dès l'année suivante, il commence à ressentir des douleurs aux pieds et aux mains. En août 1918, le prêtre vit une transverbération. Les stigmates (selon les marques de crucifixion du Christ) apparaissent sur son corps en septembre 1918. Cinq plaies sanguinolentes sont alors visibles sur ses mains, ses pieds et son thorax. Le bruit se répand un peu partout que le prêtre est un saint, capable de miracles. Le conseil des capucins le fait examiner par des médecins en 1920 afin de déterminer s'il s'agit d'automutilations ou non. Les médecins déclarent ses blessures inexpliquées, même s'ils restent sceptiques.

En 1922, le pape Pie XI conseille aux fidèles de ne pas se rendre au couvent, et le Padre Pio n'est plus autorisé à montrer ses stigmates ni à en parler. En 1923, il lui est interdit de célébrer des messes publiques. Il est défendu par des milliers de fidèles. Les interdictions sont levées en 1933. La popularité du prêtre est immense, et il est reconnu par les fidèles non seulement comme un saint thaumaturge, mais aussi comme un prêtre capable de deviner les péchés et de parler de multiples langues étrangères. On dit aussi qu'il a le don d'apparaître en deux endroits simultanément et que la température de son corps peut excéder 39°C. Il est également dit qu'il prédit l'élection du futur pape Jean-Paul II. Ses stigmates disparaissent à la fin de sa dernière messe. Il meurt en 1968, et est canonisé par Jean-Paul II en 2002.

Autour du même sujet