Jean XXIII : biographie courte, dates, citations

BIOGRAPHIE DE JEAN XXIII - Pape (1958-1963), Jean XXIII est né le 25 novembre 1881 à Sotto il Monté ( Italie). Il est mort le 3 juin 1963 à Rome (Italie). Il convoqua le concile Vatican II.

Biographie courte de Jean XXIII - Le pape Jean XXIII est né Angelo Giuseppe Roncalli. Le 25 novembre 1881, il voit le jour à Sotto il Monte en Lombardie, et décède le 3 juin 1963 à Rome. Le 29 octobre 1958, à l'âge de 76 ans, il succède au pape Pie XII dont le pontificat durait depuis vingt ans. Par ses réformes modernes, celui qui ne devait être qu'un pape de transition marque l'Église et le Vatican. Jean XXIII est surnommé affectueusement "Le pape Bon", "Il Papa Buono". À l'occasion du Jubilé de l'an 2000, Jean XXIII est béatifié par le pape Jean-Paul II, puis canonisé le 27 avril 2014 par le successeur de ce dernier, le pape François.

À la surprise générale, trois mois après son élection, le pape Jean XXIII convoque un concile, Vatican II. Bien plus qu'une "mise à jour", il apporte des modifications en profondeur. Une des mesures importantes est l'abandon de la messe en latin au profit de la langue nationale. Sa gestion délicate du conflit, qui oppose l'URSS aux États-Unis, lui confère l'image d'un pape diplomate ouvert sur la scène internationale. En janvier 1963, le pape Jean XXIII est à la une du Time Magazine en tant qu'"homme de l'année".

Le 3 juin 1963, un lundi de Pentecôte, le pape Jean XXIII meurt d'un cancer de l'estomac. Au coeur de la basilique Saint-Pierre de Rome, sous l'autel de la chapelle Saint-Jérôme, la dépouille du défunt repose éternellement dans un cercueil en cristal.

Giorgio Capitani réalise, en 2002, le téléfilm de trois heures "Jean XXIII, le pape du peuple". L'acteur Edward Asner incarne le pape réformateur.

Jean XXIII : dates clés

11 octobre 1962 : Ouverture du Concile de Vatican II
Le Pape Jean XXIII inaugure la première session du Concile de Vatican II dans la basilique Saint-Pierre-de-Rome. Cette gigantesque réunion rassemble plus de 2 000 ecclésiastiques et des experts non catholiques. Dès l'ouverture, le Pape prononce un "aggiornamiento" (une mise à jour) des dogmes de l'église catholique. Jean XXIII veut adapter le message de l'église au monde moderne pour la rendre plus proche des fidèles. Les messes seront désormais dites dans des langues usuelles et non plus en latin. Et les prêtres devront se consacrer exclusivement aux fidèles. Le Concile s'achèvera en décembre 1965, sous le pontificat de Paul VI.
21 novembre 1963 : Le Concile Vatican II tolère l'abandon de la messe en latin
Une des premières mesures du Concile Vatican II est de tolérer l’usage des langues vernaculaires, c’est-à-dire locales, lors des liturgies. La messe pourra ainsi être prononcée dans les langues maternelles des fidèles, et ceci selon le principe d’ouverture vers les communautés prônée par Jean XXIII.

Autour du même sujet