Guerres de Yougoslavie : résumé de la série de conflits dans l'ex-république fédérative socialiste

Guerres de Yougoslavie : résumé de la série de conflits dans l'ex-république fédérative socialiste Les guerres de Yougoslavie ont mêlé six grands conflits. Résumé, date, origines, combattants... Cette fiche pratique vous propose de comprendre l'essentiel des enjeux de la guerre civile yougoslave.

Résumé des guerres de Yougoslavie -  Les guerres de Yougoslavie se sont déroulées entre 1991 et 2001, suite à la chute du communisme et la sécession de plusieurs républiques au sein de la Yougoslavie. Elles se soldent par l'éclatement de la Yougoslavie et l'indépendance de plusieurs pays. Les guerres de Yougoslavie constituent un ensemble de conflits qui se sont déroulés entre le 31 mars 1991 et le 12 novembre 2001, en Europe de l'Est. Cet événement historique a notamment entraîné l'indépendance de plusieurs pays, dont la Croatie, la Slovénie, le Kosovo, ainsi que la Bosnie-Herzégovine. Les guerres de Yougoslavie marquent aussi la fin du régime communiste dans ces territoires. En l'espace de plus de dix ans, on estime que ces conflits ont fait entre 130 000 et 140 000 victimes, soldats et civils confondus.

Également appelées troisième guerre balkanique ou guerre d'ex-Yougoslavie, les guerres de Yougoslavie sont marquées par de nombreux crimes de guerre et de nettoyages ethniques, dont le génocide bosniaque. On distingue six grands conflits durant cette période, dont la guerre des Dix Jours, la guerre de Bosnie ou encore l'insurrection en République de Macédoine. Les accords de paix successifs qui en découlent intègrent une reconnaissance internationale de la création des nouveaux États.

Quelle est la date des guerres de Yougoslavie ?

Période : 1991 – 2001

Les guerres de Yougoslavie comptent plusieurs dates clefs dans la succession des différents conflits. Le premier d'entre eux est la guerre des Dix Jours qui commence le 26 juin 1991 et prend fin le 7 juillet 1991. La guerre de Croatie survient le 17 août 1990 et s'achève le 12 novembre 1995. En parallèle, la guerre de Bosnie-Herzégovine se déroule du 6 avril 1992 jusqu'au 14 décembre 1995. Quant à la guerre du Kosovo, elle a lieu entre le 6 mars 1998 et le 10 juin 1999. Le conflit de la vallée de Preševo se passe entre le 12 juin 1999 et le 1er juin 2001. Enfin, l'insurrection albanaise en Macédoine dure du 22 janvier au 13 août 2001.

Quelle est l'origine des guerres de Yougoslavie et leur lien avec la religion ?

Il existe plusieurs causes aux guerres de Yougoslavie. Si les tensions ethniques ont débuté dès le début du XXe siècle, elles se sont empirées dans les années 1980. La montée des courants nationalistes, les soulèvements populaires et les exigences d'indépendance ont exacerbé les bouleversements politiques. Ceux-ci sont dus à des réformes constitutionnelles, des choix économiques marqués et de grands changements électoraux. Par ailleurs, le nationalisme n'a fait qu'accentuer les clivages entre catholiques, orthodoxes et musulmans.

Qui sont les combattants des guerres de Yougoslavie ?

Les guerres de Yougoslavie ont fait se succéder de nombreuses factions. Face aux soldats yougoslaves et serbes, les belligérants slovènes, croates, bosniaques, kosovars et albanais ont pris part aux conflits balkaniques. Les forces de l'OTAN ont également pris part aux combats, notamment pendant la guerre de Bosnie-Herzégovine et la guerre du Kosovo. Pour ce dernier conflit, l'organisation internationale est intervenue à la suite du massacre de Račak.

Comment s'est déroulée la guerre de Bosnie-Herzégovine ? (1992-1995)

La guerre de Bosnie-Herzégovine commence le 6 avril 1992 à la suite de la déclaration d'indépendance de la nation éponyme. Les belligérants croates et bosniaques s'opposent aux Serbes. Les Casques bleus des Nations Unies interviennent dès le début du conflit dans des opérations de maintien de la paix. Alors qu'un accord de paix est signé en 1994 entre Croates et musulmans de Bosnie, deux nettoyages ethniques sont perpétrés l'année suivante. Grâce à l'opération Deliberate Force, l'intervention de l'OTAN en septembre 1995 permet de mettre fin au conflit.

Comment s'est déroulée la guerre du Kosovo ? (1998-1999)

La guerre du Kosovo oppose les Albanais et les Serbes, dont les dissensions ethniques et politiques remontent au XVe siècle. Les revendications nationalistes atteignent leur paroxysme le 6 mars 1998, date de début du conflit. Malgré les tentatives de médiation internationale, le conflit gagne en intensité. De nombreux crimes de guerre et massacres de civils ont lieu. Ils constituent la majeure partie des victimes (environ 10 000 morts sur 13 000). Les bombardements de l'OTAN contraignent le gouvernement serbe à se retirer du Kosovo. Le conflit prend fin le 10 juin 1999.

Comment la guerre a-t-elle pris fin en Yougoslavie ?

Les guerres de Yougoslavie ont pris fin par l'intervention d'organisations internationales telles que l'OTAN. Par la suite, les déclarations d'indépendance des nations concernées ont conduit à l'éclatement progressif de la Yougoslavie en nations distinctes. Le dernier conflit de cette période n'est autre que l'insurrection albanaise de 2001 en Macédoine qui oppose, dans ce pays, les Macédoniens aux Albanais. L'opposition dure 7 mois et débouche sur les accords d'Ohrid destinés, entre autres, à améliorer les conditions de vie de la minorité albanaise en Macédoine.

Qu'est-ce que le génocide bosniaque ?

Ayant lieu du 11 au 13 juillet 1995, le génocide bosniaque concerne essentiellement les massacres de Srebrenica et de Žepa. Il est perpétré par la République serbe de Bosnie. Le nettoyage ethnique a provoqué la mort de 33 000 personnes, dont plus de 8 400 pour les deux précédentes villes évoquées. L'armée serbe a été reconnue coupable de nombreux crimes de guerre, dont des emprisonnements arbitraires, des viols, des meurtres et des actes de torture.

Quelles sont les conséquences des guerres de Yougoslavie ?

En incluant l'ensemble des guerres de Yougoslavie, le nombre de victimes armées et civiles est compris entre 130 000 et 140 000, selon les sources. À la suite des conflits, on compte plus de 2,4 millions de réfugiés. Le Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie (TPIY) a jugé les auteurs de crimes de guerre, dont l'ancien dirigeant Slobodan Milošević. À la fin des conflits, des millions d'armes demeurent en libre circulation et alimentent le marché noir européen.

Quel pays remplace la Yougoslavie ?

Les guerres de Yougoslavie ont entraîné l'éclatement progressif du pays, donnant naissance à sept nations républicaines. La Croatie et la Slovénie voient le jour le 25 juin 1991. La Macédoine est créée le 8 septembre 1991. S'ensuivent la Bosnie-Herzégovine (1er mars 1992), le Monténégro (21 mai 2006), la Serbie (22 mai 2006) et le Kosovo (17 février 2008).

Quelle est la différence entre le serbe et le croate ?

D'un point de vue linguistique, le serbe et le croate sont une seule et même langue : le serbo-croate. Toutefois, on distingue plusieurs disparités. Le croate utilise l'alphabet latin, tandis que le serbe s'appuie sur l'alphabet cyrillique. Cette différence dans l'écriture est également représentative des divergences et des influences religieuses entre l'orthodoxie (serbe) et le catholicisme (croate).

Guerres de yougoslavie : dates clés (à completer)

4 mars 1989 - Manifestations pro-serbes en Croatie
Après l'arrivée au pouvoir de Slobodan Milošević, le 4 mars 1989 marque les premières manifestations en faveur des Serbes. Face aux velléités d'expansionnisme du dirigeant, les mouvements nationalistes suscitent les craintes des Serbes et des Croates. Au cours de ces manifestations, certains symboles serbes sont assimilés au 3e Reich et au nazisme.
28 mars 1989 - Le Kosovo et la Voïvodine perdent leur autonomie
Dans le but de bâtir la "Grande Serbie", Slobodan Milošević met fin à l'autonomie de la Voïvodine et à celle du Kosovo. Contraire à la constitution de l'état fédéral, l'acte est alors considéré comme un véritable coup d'État qui ne suscite pourtant aucune violence de la part des Croates et des Slovènes.
25 juin 1991 - La Slovénie et la Croatie font sécession
En Croatie, le Parlement de Zagreb proclame l'indépendance, tandis qu'en Slovénie, c'est le président Milan Kucan qui déclare en pleurant l'indépendance de son pays. La république de Yougoslavie, proclamée en 1945, ne cesse de se désagréger depuis la mort de Tito en 1980. Le gouvernement fédéral yougoslave enverra aussitôt ses troupes en Croatie : c'est le début d'une guerre qui durera six mois. Les deux Etats seront reconnus par la communauté internationale en janvier 1992.
15 janvier 1992 - La Croatie reconnue par la CEE
Suivie par une trentaine de pays et précédée par l'Allemagne, la Communauté Européenne reconnaît l'Etat croate qui a proclamé son indépendance sept mois plus tôt. L'intégration de la Croatie à l'ONU sera également rapide. Les Nations Unies interviennent par ailleurs dans le conflit serbo-croate. La prise en otage de casques bleus par les Serbes aboutira à une intervention moins modérée en 1995.
27 avril 1992 - La troisième République fédérale de Yougoslavie
Après l'éclatement de la Yougoslavie sous son ancienne forme en 1991, la Serbie et le Monténégro constituent la troisième République fédérale le 27 avril 1992. S'ensuit une guerre civile dont l'origine incombe à la politique nationaliste de Slobodan Milošević et de son régime autoritaire basé, entre autres, sur la répression de l'opposition et les emprisonnements arbitraires.
3 août 1992 - L'ONU condamne la "purification ethnique" en Bosnie
Le Conseil de sécurité de l'ONU dénonce l'installation de camps par les Serbes pour les prisonniers croates et musulmans. Quelques jours plus tôt, la presse américaine avait fait état de "camps de la mort" en Bosnie-Herzégovine et la Croix-Rouge s'était vu interdire l'accès à ces sites. La guerre civile a éclaté entre les Serbes, les Croates et les Musulmans, après que la Bosnie-Herzégovine a proclamé son indépendance. Après l'intervention des casques bleus, le cessez-le-feu sera proclamé en octobre 1995, le conflit ayant fait près de 300 000 victimes.
14 décembre 1995 - Signature des accords de Dayton
Signés à Paris le 14 décembre 1995, les accords de Dayton marquent la fin de la guerre de Bosnie-Herzégovine. Après des négociations s'étant déroulées du 1er au 21 novembre 1995, aux États-Unis, les accords de Dayton sont conjointement acceptés par les présidents respectifs de la Serbie, la Croatie et la Bosnie.
27 mai 1999 - Slobodan Milošević devant les tribunaux
Alors que la guerre du Kosovo approche de son dénouement, Slobodan Milošević est accusé de crimes de guerre et de crimes contre l'humanité. Il est alors poursuivi par le Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie (TPIY). En juin 2001, le procès de l'ancien dirigeant serbe se poursuit au tribunal de La Haye, aux Pays-Bas.

XXe siècle