Guy de Maupassant : biographie de l'auteur réaliste d'Une vie

Guy de Maupassant : biographie de l'auteur réaliste d'Une vie BIOGRAPHIE DE GUY DE MAUPASSANT - Écrivain du XIXème siècle, Maupassant est un auteur de contes, romans et nouvelles. Il appartient au mouvement réaliste et naturaliste avec une dimension fantastique dans plusieurs récits.

Biographie courte de Guy de Maupassant - Guy de Maupassant naît le 5 août 1850, vraisemblablement à Fécamp, dans la Seine-Maritime. Il passe une enfance heureuse à Etretat, au bord du littoral normand. Dans ce cadre champêtre, le jeune Guy reçoit son instruction d'un abbé et de sa mère, qui possède une vaste culture littéraire. Il passe le reste de son temps entre le port et la campagne, où il se lie avec les pêcheurs et les paysans des environs qui lui inspireront plus tard plusieurs personnages. A l'âge de 12 ans, il est envoyé en pension au collège religieux d'Yvetot, qui sera à l'origine de son dégoût de la religion. Il intègre ensuite le lycée de Rouen en 1868.

Au sortir de ses études, Maupassant est mobilisé pour la guerre de 1870 contre la Prusse. Il sert dans l'intendance à Rouen jusqu'à la débâcle de 1871. Il travaille ensuite à Paris comme fonctionnaire au Ministère de la Marine pendant près de 10 ans, puis au Ministère de l'Instruction publique. Ces emplois administratifs étant une profonde source d'ennui pour lui, Maupassant met un terme à sa carrière dans l'administration pour se consacrer pleinement à l'écriture en 1880. Alors qu'il avait écrit ses premiers vers au séminaire à l'âge de 13 ans ainsi que sur les bancs du lycée de Rouen, Maupassant ne développe réellement son talent littéraire qu'à partir des années 1880.

Nouvelles de Guy de Maupassant

Flaubert, ami de longue date de sa mère, l'introduit dans le milieu littéraire naturaliste et réaliste. Dans les salons littéraires, il croise Tourgueniev, Zola et les frères Goncourt. Maupassant n'aura alors de cesse de plaire à son mentor, l'auteur célébré de Madame Bovary, dont il se présentera toute sa vie comme le fils spirituel. Il publie alors des vers, des contes et des pièces de théâtre qui ne remportent cependant aucun succès. Après cette série d'échecs, il y parvient à gagner l'estime de son maître, lors de la publication de Boule de Suif en 1880. En effet Flaubert, qui mourra la même année, dit alors de cette nouvelle que c'est "un chef d'œuvre qui restera". Guy de Maupassant écrira ensuite de nombreuses nouvelles comme La ficelle (1883), La parure (1884) ou Le Horla (1887), une courte nouvelle fantastique.

Œuvres de Guy de Maupassant

En 1880, Maupassant accède enfin à la célébrité en participant avec Zola à l'œuvre collective des Soirées de Médan, considérée comme le manifeste de l'école naturaliste. Il y publie la nouvelle Boule de Suif qui est un tel succès qu'elle lui ouvre les portes du métier de journaliste. Il signe alors de nombreux articles, contes, feuilletons et reportages dans des journaux tels que Le Figaro, Gil Blas, Le Gaulois et l'Écho de Paris. Ses récits sont ensuite regroupés dans des recueils dont La maison Tellier (1881), les Contes de la bécasse (1883), ou encore les Contes du jour et de la nuit (1885).

Il publie également des romans réalistes parmi lesquels on retiendra Une vie en 1883, Bel-Ami en 1885 et Pierre et Jean en 1888. Auteur à succès, Maupassant devient riche. Il acquiert un yacht en 1885 et voyage à son bord en Afrique du nord, en Italie, en Angleterre, en Bretagne, dans le sud de la France, en Sicile. Devenu célèbre, l'auteur fréquente les soirées parisiennes, mais a du mal à se mêler à cette farce sociale. Il y retrouve ce qu'il dépeint si souvent avec cynisme dans ses romans : la cruauté du genre humain s'exprimant à travers ses pires défauts : l'égoïsme, la cupidité, la bêtise…

Maladie et mort de Guy de Maupassant

Dans les dernières années de sa vie, Maupassant, est atteint de troubles nerveux dus à la syphilis, une maladie vénérienne qu'il a attrapé trop jeune et qui lui empoisonne la vie. Son aversion progressive pour la société, qui croît à mesure que sa paranoïa augmente, le conduit à vivre reclus. Dépressif, physiquement diminué et sombrant peu à peu dans la folie, il décède le 6 juillet 1893 à l'âge de 43 ans. Difficile d'établir des prédispositions familiales à son état dépressif, même si sa mère a connu elle-aussi la dépression et son frère a sombré dans la folie, la syphilis était sans doute à l'origine de la plupart de ses maux.

Guy de Maupassant : dates clés

5 août 1850 : Naissance de Guy de Maupassant
Guy de Maupassant naît le 5 août 1850 dans le département de la Seine Maritime. Cependant, une polémique subsiste sur son lieu de naissance précis. Selon son acte de naissance, il voit le jour au Château de Miromesnil à Tourville-sur-Arques. On raconte que sa mère y aurait emménagé quelques temps auparavant afin de donner un lieu de naissance noble à son premier enfant. Cependant, il est le plus souvent admis que l'écrivain serait en fait né à Fécamp, probablement chez ses grands-parents. Sur son certificat de décès, il est écrit "né à Sotteville, près d'Yvetot" ce qui contribue encore à la confusion.
27 juillet 1869 : Obtention du baccalauréat
Le 27 juillet 1869, Guy de Maupassant obtient son baccalauréat au lycée Corneille de Rouen. Il quitte alors sa Normandie natale pour s'installer à Paris, où il s'inscrit à la faculté de droit avant d'être rattrapé par la guerre en 1870.
1870 : Maupassant participe à la guerre franco-prussienne
Lorsque la guerre franco-prussienne éclate en 1870, Maupassant est mobilisé. Son père use alors de ses relations pour lui trouver un poste dans l'intendance à Rouen. Démobilisé en novembre 1871, il retire de cette guerre, qui servira plus tard de décor au récit de "Boule de Suif", un profond sentiment anti-militariste.
avril 1880 : Publication des "Soirées de Médan"
En avril 1880 sort le recueil Les Soirées de Médan, manifeste du mouvement réaliste. Il est composé des récits suivants : "L'Attaque du moulin", par Émile Zola, "Boule de Suif", par Guy de Maupassant, "Sac au dos", par J.-K. Huysmans, "La Saignée", par Henry Céard, "L'Affaire du Grand 7", par Léon Hennique et "Après la bataille", par Paul Alexis. La nouvelle "Boule de Suif" est le premier succès de Maupassant. Elle lui permet d'abandonner sa carrière administrative pour se lancer dans le métier de journaliste et écrivain.
1885 : Publication de Bel Ami
"Bel Ami" est publié en 1885. A l'époque, Maupassant était essentiellement connu pour ses contes. Ce roman, célébré comme l'une de ses meilleures œuvres, raconte l'ascension sociale de Georges Duroy, officier hussard monté à Paris pour y faire fortune. Suite à son succès, Maupassant achète un yacht, qu'il baptise Bel-Ami.
13 novembre 1889 : Mort du frère de Maupassant
Le frère de Maupassant, Hervé, de 6 ans son cadet, meurt le 13 novembre 1889 à l'hôpital psychiatrique de Lyon, où Guy avait dû le faire interner quelques mois plus tôt. Il souffrait de troubles nerveux, d'hallucinations et de crises de folie. Ces problèmes semblent être en partie d'origine héréditaire : en effet la mère des deux frères les avait déjà eus déjà avant eux. Les manifestations de ces troubles nerveux se feront ressentir également chez Maupassant à la fin de sa vie, aggravant les symptômes liés à sa syphilis.
6 juillet 1893 : Mort prématurée
En 1877, Maupassant contracte la syphilis, dont la lente évolution le fera de plus en plus souffrir, notamment à partir de 1888. Il bénéficie alors de soins au mercure, au bromure et effectue des cures thermales. Cependant la maladie progresse, le rendant faible et dépressif et le faisant sombrer petit à petit dans la paranoïa et la folie. Il commet alors une tentative de suicide en 1892 en se tranchant la gorge. Interné, il décède finalement le 6 juillet 1893.

XIXème siècle