Sophocle : biographie du dramaturge, auteur de la pièce Antigone

Sophocle : biographie du dramaturge, auteur de la pièce Antigone BIOGRAPHIE DE SOPHOCLE - Dramaturge grec antique, Sophocle est l'auteur de tragédies grecques qui ont traversées les siècles, à l'image de pièces comme Antigone, Œdipe roi ou encore Électre.

Biographie courte de Sophocle - Sophocle est un dramaturge de la Grèce antique né à Colone, un petit village situé près de la grande Athènes, en 495 avant Jésus-Christ. Les éléments de sa vie restent encore assez mal connus en dehors des écrits des encyclopédies de l'époque et des mentions qu'en font certains de ses contemporains comme Plutarque. Fils d'un certain Sophilos, il reçoit une éducation solide, notamment en musique et en gymnastique. Sophocle a l'honneur de conduire le chœur du triomphe après la victoire de la flotte grecque à la bataille de Salamine en 480 av. J.-C. Les premières pièces de Sophocle remontent au plus tôt à 468 av. J.-C., et rencontrent tout de suite un vif succès critique. Cette année-là, sa trilogie dont fait partie le Triptolème lui vaut le premier prix de théâtre devant un autre grand dramaturge, Eschyle.

Antigone, une pièce importante dans l’œuvre de Sophocle

Sophocle aurait écrit au total 126 pièces, dont seule une dizaine, tout au plus, nous sont connues. Mais celles qui nous restent le consacrent comme l'un des trois grands maîtres de la tragédie antique, aux côtés d'Eschyle et d'Euripide. L'une de ses pièces principales est Antigone, que Sophocle aurait écrite aux alentours de 441 av. J.-C. Conclusion du cycle des pièces thébaines (traitant des légendes de la cité de Thèbes) qui contient Œdipe roi et sa suite Œdipe à Colone, Antigone a pourtant été écrite avant ces deux autres pièces. La pièce clôt le récit du célèbre mythe d'Œdipe, tragédie grecque par excellence. Antigone possède un héritage philosophique non négligeable, et a engendrée de nombreuses adaptations au fil des siècles.

Les autres œuvres de Sophocle

Les versions des mythes thébains et troyens de Sophocle, comme Antigone, Œdipe Roi ou Électre ont aujourd'hui valeur de référence. Ses pièces mettent souvent en scène des héros solitaires, parfois même rejetés, à l'image d'Ajax (qui est probablement la première pièce de Sophocle, qui aurait été jouée aux alentours du printemps 445 av. J.-C.). Ces héros sont alors confrontés à des problèmes moraux, lesquels engendrent la situation tragique. Contemporain de Périclès, Sophocle accompagne l'âge d'or de la cité athénienne en devenant, en 443 av. J.-C., hellénotame, c'est-à-dire trésorier de la ligue de Délos regroupant les États sous l'égide d'Athènes. Nommé stratège militaire lors des expéditions contre Samos trois ans plus tard, il fait aussi partie des dix conseillers nommés après le désastre de Rome. Le dramaturge aurait écrit l'une de ses dernières pièces, Électre, aux alentours de 414 av. J.-C. Père d'au moins cinq enfants identifiés, Sophocle meurt entre 406 et 405 av. J.-C. Malgré le nombre limité de ses pièces ayant traversées les siècles, les œuvres de Sophocle ont fait de lui une figure mythique de la tragédie grecque antique.

Sophocle : dates clés

495 av. J.-C. : Naissance de Sophocle
Sophocle naît à Colone, un petit bourg près d'Athènes, en 495 avant Jésus-Christ. Il aurait reçu une éducation solide, tournée vers les arts et la musique.
468 av. J.-C. : Premiers succès du théâtre de Sophocle
Les premières pièces de Sophocle datent de cette période, et rencontrent immédiatement un franc succès. En 468 av. J.-C., Sophocle reçoit le premier prix de théâtre, devançant ainsi son rival et autre grand nom de la tragédie antique, Eschyle.
443 av. J.-C. : Sophocle devient hellénotame
Sophocle accompagne l'âge d'or de la cité athénienne, à la même période qu'un illustre contemporain, Périclès. Le dramaturge devient hellénotame en 443 av. J.-C., c'est-à-dire trésorier de la ligue de Délos regroupant les États sous l'égide d'Athènes.
430 av. J.-C. : Sophocle écrit "Œdipe-roi"
Sophocle écrit "Œdipe-roi", tragédie retraçant le destin sanglant d'Œdipe, meurtrier involontaire de son père et coupable d'inceste avec sa mère. Digne successeur, mais aussi concurrent d'Eschyle, Sophocle innove dans la forme de la tragédie et donne une part plus grande à la volonté humaine. Mais celle-ci se heurte violemment à la fatalité : ainsi, malgré les précautions de ses parents et les siennes, Œdipe ne peut échapper au destin formulé par l'Oracle. Outre l'influence considérable de cette tragédie dans la littérature et le théâtre, Œdipe-roi est le support de la thèse du complexe d'Œdipe. Toutefois, sans remettre en cause la valeur psychanalytique de la théorie de Freud, cette interprétation du texte est très controversée.
406 ou 405 av. J.-C. : Mort de Sophocle
Sophocle serait mort entre 406 et 405 avant Jésus-Christ, selon toute vraisemblance à Colone, dans les alentours d'Athènes, en Grèce antique.

Autres pays