Eschyle : biographie courte du dramaturge, fondateur de la tragédie

Eschyle : biographie courte du dramaturge, fondateur de la tragédie BIOGRAPHIE ESCHYLE - Inventeur de la tragédie grecque, Eschyle est un grand nom de l'Antiquité. Il est l'auteur de pièces de théâtre telles que "Les Perses" ou "L'Orestie" la seule de ses trilogies retrouvée intacte.

Biographie courte d'Eschyle - Poète et dramaturge, Eschyle est né aux environs de 525 avant J.-C. à Éleusis en Grèce. Il fait partie d'une grande et noble famille athénienne et participe à ce titre aux guerres menées contre les Perses. Cela lui inspire d'ailleurs la pièce Les Perses qui compte parmi ses œuvres les plus anciennes. Eschyle aurait écrit plus d'une centaine de pièces de théâtre au cours de sa vie, mais seulement sept sont parvenues jusqu'à nous à ce jour. On compte parmi les pièces les plus marquantes de cet auteur prolifique : Les Sept contre Thèbes, Les Suppliantes, L'Orestie ou Prométhée enchaîné.

Eschyle aime traiter de sujets politiques et religieux et tente de renouveler le style dramatique en y apportant des innovations. C'est d'ailleurs lui qui, selon Aristote, aurait en premier eut l'idée de faire jouer ses pièces par deux acteurs. Durant les représentations, Eschyle, qui aime montrer et raconter sans donner de dimension profonde aux personnages fait reposer la quasi-totalité de son effet dramatique sur l'omniprésence des chœurs. Il ne remporte pas moins de treize fois le concours tragique entre 484 avant J.-C. et sa mort. Après une invitation de Hiéron, le tyran de Syracuse qui s'intéresse de près à l'art dramatique, le dramaturge découvre la Sicile. Il y séjourne quelque temps avant de revenir à Athènes en 469 avant J.-C. Près de dix ans plus tard, il retourne en Sicile et s'établit dans la ville de Géla où il décède quelques années après, en 456 avant J.-C.

La mort d'Eschyle, tué par une tortue

Selon une légende, Eschyle aurait été victime d'une mort pour le moins insolite. L'historien romain du Iᵉʳ siècle après J.-C., Valère Maxime raconte en effet dans ses Actions et paroles mémorables qu'Eschyle aurait été tué par une tortue qu'il aurait reçu sur la tête. Alors qu'Eschyle était assis, un aigle volant au-dessus de lui et portant une tortue dans ses serres, aurait confondu le crâne chauve de l'auteur avec une pierre. Ce dernier aurait ainsi laissé tomber son dû sur le dramaturge pour le casser et se repaître de sa chair. Souffrant de cet énorme choc, Eschyle aurait ainsi succombé à ses blessures.

Les œuvres d'Eschyle

Bien qu'Eschyle soit considéré comme l'auteur d'environ 110 pièces de théâtre, parmi lesquelles 90 tragédies et 20 drames satiriques, seule sept d'entre elles nous sont parvenues. Sa pièce la plus ancienne est sans doute Les Suppliantes écrite vers 493-490 avant J.C. et qui fut jouée entre 464 et 463 av. J.-C. On doit également à Eschyle, Les Perses, une tragédie qu'il compose quelques années après avoir pris part à la bataille de Salamine. En -467, a lieu la représentation des Sept contre Thèbes. L’œuvre qui traite de la lutte de succession opposant Étéocle et Polynice après la mort de leur père, Œdipe, serait en fait, la dernière partie d'une trilogie dont il ne reste aujourd'hui que quelques fragments. C'est également le cas de la pièce Prométhée enchaîné, une œuvre semblant appartenir à une trilogie consacrée au Titan Prométhée. En réalité, la seule trilogie complète d'Eschyle s'intitule L'Orestie et est composée des pièces Agamemnon, Les Choéphores et Les Euménides. Cette pièce, qui remporta le concours tragique d'Athènes en -458, est la seule œuvre complète connue d'Eschyle.

Les Perses, d'Eschyle

En 472 avant J.C., Eschyle fait représenter Les Perses à Athènes. C'est la plus ancienne tragédie grecque dont le texte nous soit parvenu. Elle ferait partie d'une tétralogie, c'est-à-dire un ensemble de quatre tragédies dont les pièces s'intitulaient : Phinée, Glaucos de Potnies et Prométhée allumeur de feu. Dans son œuvre, Eschyle évoque la seconde guerre médique et notamment la bataille de Salamine. Ayant lui-même combattu lors de ces guerres, le dramaturge en fait des descriptions violentes et crues. Mais avec cette pièce, Eschyle va surtout révolutionner le genre en faisant apparaître plusieurs acteurs et non plus seulement un narrateur accompagné d'un chœur. Unique tragédie dans l'ensemble de la tragédie grecque, à avoir pour sujet un fait historique et non mythologique, l’œuvre d'Eschyle apparaît comme une œuvre-clé. Elle relate en effet un événement fondateur de la démocratie athénienne : le début de l'hégémonie de la cité sur le monde grec.

L'Orestie, unique trilogie retrouvée d'Eschyle

Eschyle est l'auteur d'une trilogie dramatique intitulée L'Orestie dont la première représentation aux Grandes Dionysies d'Athènes date de l'année 458 av. J.-C. Elle est composée de trois tragédies : Agamemnon, Les Choéphores et Les Euménides. À l'origine figurait également un drame satirique du nom de Protée dont le texte a été perdu. Les pièces de théâtre racontent l'histoire des Atrides, famille maudite au destin marqué par le meurtre, le parricide et l'infanticide. Le début de l'œuvre relate le retour d'Agamemnon, dans sa cité d'Argos. Mais très vite, la prophétesse Cassandre annonce sa mort. La prophétie, se réalise par la main de Clytemnestre, sa propre femme. Mais dans Les Choéphores, cette dernière fait face à la vengeance de son fil, Oreste qui décide de l'assassiner en retour. La trilogie se conclut par le jugement d'Oreste, qui sera acquitté de son geste grâce à l'instauration du premier tribunal des hommes par Athéna. À travers l'histoire de la famille des Atrides, Eschyle interroge la justice primitive des Grecs fondée sur la loi du talion, celle de la vengeance immédiate et individuelle, avant d'appeler à la démocratie.