Hô Chi Minh : biographie courte, dates, citations

BIOGRAPHIE DE HO CHI MINH - Homme politique vietnamien, Hô Chi Minh est né le 19 mai 1890 à Kim Lien (Viêt Nam). Il est mort le 2 septembre 1969 à Hanoï (Viêt Nam). Ce communiste oeuvra pour l'indépendance de son pays.

Biographie courte de Hô Chi Minh - Hô Chi Minh est un homme politique communiste vietnamien, grande figure du nationalisme. Il est le symbole de la lutte pour l'indépendance du Viêt Nam contre l'impérialisme occidental.

Hô Chi Minh, de son vrai nom Nguyên Sinh Cung, naît en 1890 dans un petit village vietnamien. En 1911, il fuit la misère et voyage à Londres et Paris, où il découvre le communisme. Il devient membre du Parti communiste français lors de sa création en 1920. Fort de ses idées anticolonialistes, il rejoint Moscou en 1923, et reçoit une formation. Il crée le Parti communiste indochinois en 1930. En 1941, de retour au Viêt Nam, il prend le nom d'Hô Chi Minh ("celui qui éclaire"). Cette même année, il fonde le Viêt-Minh, ou Ligue pour l'indépendance du Viêt Nam, dans le but de combattre à la fois les Japonais et les Français qui ont la mainmise sur l'Indochine. Après la reddition des Japonais et l'incapacité des Français à reprendre le pouvoir, Hô Chi Minh déclare l'indépendance du pays en 1945. Il fonde la République démocratique du Viêt Nam dont il devient président.

Mais en 1946, les négociations avec les Français échouent, et Hô Chi Minh mène le combat jusqu'à la victoire pour l'indépendance en mai 1954, à Diên Biên Phu. La guerre d'Indochine dure huit ans. Les accords de Genève sont signés en 1954, et le pays se retrouve divisé entre le Nord, dirigé par Hô Chi Minh, et le Sud, soutenu par les Américains. Commence alors la guerre du Viêt Nam, durant laquelle Hô Chi Minh soutient la réunification du pays et notamment le Front national de libération du Sud Viêt Nam. Il ne verra pas la fin du conflit en 1975, puisqu'il décède en 1969. Saigon, capitale du Sud, est rebaptisée Hô Chi Minh-Ville en 1975 en son honneur, et la République socialiste du Viêt Nam est proclamée en 1976.

Et aussi : Histoire de la Guerre d'Indochine

Hô Chi Minh : dates clés

22 décembre 1944 : Création de l'Armée populaire vietnamienne
Le 22 décembre 1944, le général Võ Nguyên Giáp a créé l'armée populaire vietnamienne à partir de la brigade d'armée, sur une directive de Hô Chi Minh. Cette armée a mené une guerre insurrectionnelle contre les colons français installés en Indochine depuis 1887. Elle est une force majeure dans la révolution d'Août et dans l'obtention de l'indépendance du Vietnam en 1945, et existe toujours aujourd'hui malgré les changements de régime.
10 août 1945 : Révolution d'Août
La révolution d'Août désigne une série d'évènements ayant eu lieu après le coup de force du Japon au mois de mars 1945 et s'étendant jusqu'à la déclaration d'indépendance de la République démocratique du Viêt Nam le 2 septembre 1945. Le Viêt Minh déclare la guerre au Japon et cherche à prendre le contrôle du pays avant l'arrivée de l'armée française. Après une série d'attaques réalisées dans le nord du Viêt Nam, Hô Chi Minh proclame l'indépendance de la nation.
2 septembre 1945 : Ho Chi Minh proclame l'indépendance du Vietnam
Le Vietminh, fondé en 1941 par d'anciens dirigeants du parti communiste indochinois, profite de la capitulation du Japon et de l'incapacité des Français à reprendre le pouvoir, pour proclamer l'indépendance. Ho Chi Minh devient président du nouveau gouvernement révolutionnaire. La France, vaincue à Dien Bien Phu en 1954, reconnaîtra l'indépendance du Vietnam avec les accords de Genève en 1956.
6 mars 1946 : Le France reconnaît le Vietnam
L'émissaire français en Indochine Jean Sainteny et le président de la République Démocratique du Vietnam, Hô Chi Minh, signent une convention à Hanoï. Elle stipule que "Le gouvernement français reconnaît la République du Vietnam comme un Etat autonome ayant son gouvernement, son parlement, son armée et ses finances." En contrepartie, le Vietnam accepte de rester lié à la France au nom de l'Union Française, scellée en 1887. Ces accords n'empêcheront pas la guerre d'éclater au mois de novembre.
8 mars 1946 : Les Français débarquent à Haiphong
Les troupes du général Leclerc débarquent au Tonkin (Vietnam), occupé par les troupes chinoises depuis la défaite japonaise. Dès leur arrivée, les navires français essuient des tirs d'artillerie chinois. Le cessez-le-feu est proclamé après quelques heures de combat. Résigné, le président vietnamien Hô Chi Minh déclare : "Mieux vaut flairer un peu la crotte des Français que manger celle des Chinois toute notre vie."
19 décembre 1946 : Début de la guerre d'Indochine
Après plus d’un an de négociations entre les troupes françaises du Viêt-Nam et les représentants du parti Viêt-minh, aucune solution concrète n’a encore été trouvée. Les troupes du Viêt-minh, sous l’autorité d’Hô Chi Minh, luttent pour l’indépendance de leur pays, tandis que les Français veulent y maintenir leur souveraineté. Lorsque les forces du Viêt-minh envahissent la ville d’Hanoï et massacrent des Français, la guerre éclate. Le mois précédent, plusieurs Français avaient été tués à Haiphong. Cette dernière avait aussitôt été bombardée. Le conflit ne s’achèvera qu’en 1954, avec la défaite française de Diên Biên Phu.
1 septembre 1949 : Proclamation d'indépendance de l'Etat du Viêt Nam
En 1949, suite à la guerre d'Indochine, la France proclame l'indépendance de l'État du Viêt Nam et lui attribue une armée, dirigée par le général Nguyen Van Hinh. B?o ??i, l'empereur de ce nouvel État, s'installe dans la capitale ?à L?t. Cette manœuvre vise à contrer le communisme d'Hô Chi Minh, chef de la République démocratique du Viêt Nam. Les Français sont matériellement soutenus par les Américains, Hô Chi Minh par la Chine. Les accords de Genève mettent fin à l'Indochine française en 1954, mais les Américains ne ratifient pas ce traité : cela débouchera sur la guerre du Viêt Nam.
3 février 1954 : Début du siège de Diên Biên Phu
Les troupes du vietminh encerclent le camp retranché de Diên Biên Phu où le général français Navarre concentre ses 15 000 hommes. A l'extérieur de la cuvette, plus de 30 000 soldats aux ordres du général Vo Nguyên Giap sont prêts à assaillir l'occupant français. Le siège prendra fin le 7 mai avec une écrasante victoire des partisans de Hô Chi Minh. La défaite de Diên Biên Phu marque la fin de la présence française en Indochine. Le retrait français sera définitivement scellé lors de la signature des accords de Genève, le 21 juin.
3 septembre 1969 : Mort de Hô Chi Minh
En plein conflit avec les Etats-Unis, le président de la République démocratique du Vietnam, artisan de l'indépendance du pays et de l'instauration d'un régime communiste, meurt d'une crise cardiaque à Hanoi à l'âge de 70 ans. Hô Chi Minh, qui a vécu en France de l'âge de 27 ans à 34 ans, a créé le parti communiste indochinois en 1930 et proclamé l'indépendance et la fondation de la République démocratique du Vietnam en 1945, ouvrant neuf années de conflit avec la France, alors puissance coloniale. Après la défaite française de Dien Bien Phû, les accords de Genève (1954) acceptent le partage du Vietnam en deux États, le Nord et le Sud. Hô Chi Minh entame pourtant la "libération" du sud en se heurtant cette fois aux Etats-Unis qui soutiennent le régime de Saigon. En avril 1975, le nom de Hô Chi Minh est donné à la capitale du sud.

Homme politique étranger

Hô Chi Minh : biographie courte, dates, citations
Hô Chi Minh : biographie courte, dates, citations

Sommaire Biographie courte de Hô Chi Minh Hô Chi Minh : dates clés Biographie courte de Hô Chi Minh - Hô Chi Minh est un homme politique communiste vietnamien, grande figure du nationalisme. Il est le symbole de la lutte pour...