Yasser Arafat : biographie courte, dates, citations

BIOGRAPHIE DE YASSER ARAFAT - Président de la Palestine de 1994 à sa mort, Yasser Arafat est né le 24 août 1929 à Le Caire (Egypte). Il est mort le 11 novembre 2004 à Clamart (France). Il fut aussi président de l'OLP.

Biographie courte de Yasser Arafat - Militant palestinien, Yasser Arafat fonde le Fatah ("conquête") en 1959, un mouvement national pour la libération de la Palestine. Il organise alors des raids en territoire israelien. Le Fatah devient une composante de l'Organisation de libération de la Palestine (OLP) en 1968 et Arafat est élu à sa tête un an plus tard. Encourageant dans un premier temps les actions terroristes, il privilégie à partir de 1974 un règlement politique du conflit. Il est alors convié à l'assemblée générale de l'ONU où il plaide en faveur d'un règlement pacifique, tout en poursuivant des actions militaires en Israël et dans les territoires occupés. Après l'intifada en 1987, Arafat s'engage avec l'OLP à poursuivre dans la voie diplomatique. Cela aboutira aux accords d'Oslo en 1993, qui scellent la reconnaissance mutuelle entre l'OLP et l'Etat d'Israël. Arafat est élu président de la nouvelle Autorité palestinienne en 1996. La paix est cependant remise en question lors de la seconde intifada en 2000 et à cause de l'essor des islamistes du Hamas. A partir de 2001, confiné à Ramallah par Ariel Sharon, il perd peu à peu sa place de leader dans les négociations sur la résolution du conflit.

Yasser Arafat : dates clés

5 février 1969 : Arafat chef de l'OLP
Le Conseil national Palestinien réuni au Caire élit Yasser Arafat président du Comité exécutif de l'OLP (Organisation de Libération de la Palestine). Arafat avait fondé au Koweit en 1959 le Fatah, un mouvement nationaliste palestinien qui coordonne l'action contre Israël. Mais la branche le plus à gauche du mouvement palestinien, le Front de Libération de la Palestine (FPLP) refuse de voir en Arafat un leader, ce qui provoquera une scission du groupe à partir de 1983. En 1988, le Conseil national proclamera l'existence d'un État palestinien et nommera en 1989 Yasser Arafat chef de cet État.
3 novembre 1969 : Les accords du Caire permettent aux fedayins et Libanais de s'entendre
Fedayins de l’OLP mené par Yasser Arafat et Libanais s’entendent lors des accords du Caire pour trouver une solution aux camps palestiniens qui fragilisent le Liban. Après avoir subi les ripostes israéliennes suites aux attaques palestiniennes et vainement tenté de se débarrasser de ces camps, le gouvernement libanais reconnait leur extraterritorialité. Mais leur présence accroît encore les oppositions entre les communautés libanaises : les chrétiens souhaitent le départ de fedayins soutenus par les musulmans. Tandis que sunnites et phalanges chrétiennes s’apprêtent à s’opposer, des mouvements politiques contestent l’organisation du régime et réclament un système laïc.
26 octobre 1974 : Reconnaissance de l'OLP
Au 8ème sommet arabe de Rabat, Yasser Arafat obtient la reconnaissance de l'OLP (organisation de libération de la Palestine) comme le "seul et légitime représentant du peuple palestinien". Cette résolution implique également "l'obligation de tous les pays arabes de préserver l'unité palestinienne et de s'abstenir de toute ingérence dans les affaires palestiniennes." L'ONU avait déjà reconnu l'OLP le 14 mai par 105 voix contre 4. L'organisation est désormais aux yeux du monde entier le représentant du peuple palestinien.
13 septembre 1993 : Poignée de main entre Israël et la Palestine
Les accords sur l'autonomie palestinienne à Jericho et à Gaza sont signés en présence du président Bill Clinton par le Premier ministre israélien, Yitzhak Rabin, et le chef de l'Organisation de Libération de la Palestine (OLP), Yasser Arafat. Elaborée à Oslo et signée à Washington, cette déclaration aboutit à la reconnaissance mutuelle de la Palestine et d'Israël.
14 octobre 1994 : Prix Nobel de la paix pour Arafat, Rabin et Pérès
Itzhak Rabin, Shimon Peres, et Yasser Arafat reçoivent un prix commun pour leur action en faveur de la paix au Proche-Orient. La signature des accords Gaza-Jéricho (13 septembre 1993), qui accorde l'autonomie palestinienne aux deux territoires occupés, leur a valu de remporter la plus grande des distinctions internationales.
11 novembre 2004 : Mort de Yasser Arafat à Paris
Hospitalisé depuis plusieurs jours à l’hôpital militaire de Clamart et plongé dans un coma profond, Yasser Arafat s’éteint le 11 novembre 2004. Dès le lendemain, sa dépouille est transférée au Caire, où un hommage international lui est rendu. Quelques heures plus tard il est enterré à Ramallah en Cisjordanie, accompagné par presque 100 000 personnes. Fondateur du Fatah, puis dirigeant de l’OLP, Yasser Arafat voit sa vie se partager entre la lutte armée contre Israël et le prix Nobel de la paix. D’origine égyptienne, il a été le principal acteur de la lutte pour la reconnaissance de la Palestine, et il en restera le symbole malgré les suspicions de corruption. Premier président de l’Autorité palestinienne à partir de 1996, son décès est suivi d’élections démocratiques et ouvre la voie à des nouveaux rapports israélo-palestiniens.

Homme politique étranger

Yasser Arafat : biographie courte, dates, citations
Yasser Arafat : biographie courte, dates, citations

Sommaire Biographie courte de Yasser Arafat Yasser Arafat : dates clés Biographie courte de Yasser Arafat - Militant palestinien, Yasser Arafat fonde le Fatah ("conquête") en 1959, un mouvement national pour la libération de la...