Fidel Castro : biographie courte du dirigeant communiste cubain

BIOGRAPHIE DE FIDEL CASTRO - Homme politique cubain. Il est au pouvoir depuis 1959, Fidel Castro est né le 13 juin 1926 à Colonia Biran (Cuba). Il est mort le 25 novembre 2016 à La Havane (Cuba).

Biographie courte de Fidel Castro - Né Fidel Alejandro Castro Ruz, le leader communiste cubain connaît une enfance compliquée. Fils illégitime d'une mulâtresse et d'un propriétaire terrien, il n'est reconnu par son père qu'à l'âge de 17 ans. En 1945, Fidel Castro intègre l'université de La Havane, dont il sort diplômé en droit. C'est durant ses années d'études qu'il s'initie à la lutte armée contre les dictatures d'Amérique du Sud. Il part notamment combattre en Colombie et participe à la tentative de soulèvement en République dominicaine.

Suite au coup d'Etat du général Fulgencio Batista en 1952, Fidel Castro fait entendre son opposition et se retrouve emprisonné. Amnistié, il est libéré deux ans plus tard et choisit l'exil, accompagné par son frère cadet Raul. En décembre 1956, il débarque clandestinement sur l'île avec pour projet de renverser la dictature militaire soutenue par les Etats-Unis. Après deux ans de guérilla acharnée, Fidel Castro parvient à provoquer la fuite de Batista et s'installe au pouvoir en janvier 1959. C'est alors qu'il se rapproche du Parti communiste cubain, et il ne tarde pas à proclamer que son gouvernement prend modèle sur le socialisme révolutionnaire. Des exécutions sommaires sont diligentées contre les "traîtres" par Ernesto Guevara, complice de Castro à cette époque.

Durant les années 1960, les Etats-Unis instaurent un embargo contre Cuba et un bras de fer oppose les deux nations, dont la tension culmine avec le débarquement manqué de la baie des Cochons et la crise des missiles de Cuba. Fidel Castro procède à la nationalisation de toutes les grandes entreprises et interdit le libre commerce. La pauvreté et la pénurie s'installent tandis que l'émigration vers les Etats-Unis explose. L'aide de l'URSS est alors précieuse pour éviter la famine généralisée.

La santé du "Leader Maximo" se dégrade très fortement et le conduit à démissionner de son poste de chef de l'Etat (qui revient à son frère Raul) en février 2008. Dans les premières années de sa "retraite", il intervient régulièrement dans le paysage politique, mais ses interventions se raréfient. Fidel Castro apparaît ensuite vieillissant et affaibli.

Fidel Castro décède le 25 novembre 2016 à La Havane. Il avait 90 ans.

Fidel Castro : dates clés

13 août 1926 : Naissance de Fidel Castro, homme politique cubain
Fidel Castro, ancien chef d'État cubain, voit le jour le 13 août 1926 à Biran (Cuba). Avec Ernesto Che Guevara, il est le principal chef de la révolution cubaine qui mit fin à la dictature de Fulgencio Batista en 1959. Personnalité controversée, Fidel Castro fut Premier ministre de 1959 à 1976, avant d'être élu président du Conseil d'État en 1976, poste qu'il occupe jusqu'en 2008. En parallèle, il dirige le Parti communiste cubain entre 1965 et 2011.
23 février 1958 : Enlèvement de Fangio à Cuba
Lors du deuxième Grand Prix de Formule 1 de Cuba, le coureur automobile argentin Juan Manuel Fangio est enlevé à son hôtel par des membres du commando révolutionnaire cubain M26. Le rapt est organisé par Faustino Pérez Hernandez sur les ordres de Fidel Castro. Le M26 veut faire prendre conscience au monde entier que la situation politique et sociale de l'île est catastrophique : Cuba, selon eux, ne peut pas se permettre d'organiser un tel évènement alors que les Cubains sont opprimés et affamés par la dictature de Fulgencio Batista. Fangio sera séquestré pendant 26 heures, puis libéré devant l'ambassade d'Argentine à la Havane. Durant sa détention, il nouera des liens amicaux avec ses ravisseurs qui le traiteront avec le plus grand respect.
2 janvier 1959 : Fidel Castro prend le pouvoir à Cuba
Les 82 guérilleros du mouvement révolutionnaire cubain "Movimiento del 26 de julio" emmenés par Fidel Castro (31 ans) prennent La Havane et libèrent Cuba de la dictature de Fulgencio Batista. Fidel Castro prend les rênes du pouvoir et ses compagnons d'armes, Ernesto "Che" Guevara et Camilo Cienfuegos appellent à la grève générale. Batista et sa famille ont quitté le pays la veille pour se réfugier en République Dominicaine sous la protection d'un autre dictateur, Rafael Leonidas Trujillo.
16 février 1959 : Cuba : Castro Premier ministre
L'ancien "commandant en chef du Front révolutionnaire démocratique cubain" Fidel Castro devient président du Conseil. Le 2 janvier précédent, les troupes révolutionnaires commandées par Camilo Cienfuegos et "Che" Guevara avaient libéré la Havane de la dictature de Batista. La première mesure du nouveau Premier ministre est d'organiser une vaste réforme agraire pour démanteler le système latifundiaire.
4 janvier 1961 : Rupture des relations américano-cubaines
Suite à la décision de Fidel Castro, ancien commandant de la révolution cubaine promu Premier ministre, de nationaliser les entreprises américaines à Cuba, les États-Unis rompent officiellement avec le gouvernement cubain. Les intérêts économiques américains sont mis à mal et les sanctions ne tardent pas à tomber sur l'île. Les Etats-Unis décideront de faire tomber un embargo sur Cuba et Fidel Castro se tournera alors vers l'Union soviétique.
17 avril 1961 : Le débarquement de la baie des Cochons
La CIA (Central Intelligence Agency) arme quelques exilés cubains opposés à Fidel Castro et les largue sur la côte cubaine dans le but de renverser le régime. Les troupes cubaines réagissent aussitôt et repoussent la tentative de débarquement dans la Baie des Cochons (au nord de Cuba, à 150 kilomètres des côtes américaines). C'est un important succès pour Fidel Castro, qui, arrivé au pouvoir par les armes à la Havane en 1959, se présente comme le meilleur opposant à l'impérialisme américain. De son côté, Kennedy assume les responsabilités d’une telle déroute et n’accordera jamais plus sa confiance à la CIA.
20 novembre 1962 : La crise de Cuba s'éteint
Après plus d’un mois de tensions entre les Etats-Unis, l’URSS et Cuba, Castro annonce qu’il accepte le retrait des bombardiers soviétiques et Kennedy lève le blocus naval autour de l’île. La crise des missiles fut l'apogée de la Guerre Froide. Khrouchtchev sera rapidement remplacé, et les relations passeront alors dans la phase communément appelée de "détente".

Homme politique étranger

Fidel Castro : biographie courte du dirigeant communiste cubain
Fidel Castro : biographie courte du dirigeant communiste cubain

Sommaire Biographie courte de Fidel Castro Fidel Castro : dates clés Biographie courte de Fidel Castro - Né Fidel Alejandro Castro Ruz, le leader communiste cubain connaît une enfance compliquée. Fils illégitime d'une...