Guiseppe Garibaldi : biographie courte, dates, citations

BIOGRAPHIE DE GUISEPPE GARIBALDI - Guiseppe Garibaldi est né le 4 juillet 1807 à Nice (France). Il est mort le 2 juin 1882 à Caprera (Italie).

Biographie courte de Guiseppe Garibaldi - Giuseppe Garibaldi a voué sa vie à la défense des causes patriotiques. Né à Nice, de parents italiens, il est attiré par la vie maritime et s’engage à 17 ans dans la marine. C’est au cours de ses voyages que naît son désir d’une Italie unifiée. Sa première tentative de révolte aux côtés des mazziniens de Gênes échoue, ce qui lui vaut de devoir quitter l'Italie en 1835. Au cours de son exil en Amérique du Sud, il mène ses premiers grands combats insurrectionnels (au Brésil et en Uruguay notamment), aidé d'une légion italienne vêtue des désormais célèbres chemises rouges.

De retour en Europe en 1848, sa réputation lui permet de devenir général de l'armée du gouvernement provisoire de Milan qui combat l'occupation autrichienne. Il est élu député de la nouvelle république. Face aux attaques du Pape et de ses alliés, la république ne dure que quelques mois. Giuseppe Garibaldi est contraint à un nouvel exil. En 1860, lors de l'expédition des Mille, il combat victorieusement le Royaume des Deux-Siciles. Il continue de combattre durant des années jusqu'au rattachement de Rome à l'Italie en 1870.

Garibaldi apporte ensuite son aide à la France après la capitulation de Napoléon III en 1870. Il devient commandant de l’armée des Vosges et sort victorieux de la guerre contre les prussiens, aidé par ses deux fils. De retour au pays, c’est en tant que député de Rome qu’il termine ses jours.

Giuseppe Garibaldi est considéré comme un des principaux artisans de l'unification italienne.

Guiseppe Garibaldi : dates clés

17 mars 1861 : Unification du royaume d’Italie
D’avril à mai 1860, Guiseppe Garibaldi conquiert la Sicile avec son armée de « chemises rouges » pour le compte du roi de Piémont-Sardaigne, Victor-Emmanuel II. Ayant ainsi repris la Sicile à François II, il décide alors de poursuivre son expédition sur Naples. Son combat se solde par une victoire : le 17 mars 1861 est institué le royaume d’Italie, avec à sa tête le roi Victor-Emmanuel II.
23 octobre 1867 : Garibaldi envahit le Vatican
Giuseppe Garibaldi tente de s'emparer de l'état pontifical protégé par Napoléon III depuis le décret du 15 septembre 1864 signé avec le roi Victor-Emannuel II. Les troupes françaises interviennent et le Pape Pie IX obtient la protection de la France pour encore trois ans. Garibaldi échoue dans sa tentative de rallier le Vatican à l'unité italienne. Il sera définitivement battu à Montana le 3 novembre par les troupes du général de Failly et renoncera aux états pontificaux.
3 novembre 1867 : La bataille de Mentana
Les volontaires garibaldiens tentent de pénétrer à Rome et d'en chasser le pape Pie IX. Ils veulent remettre la ville au roi d'Italie Victor-Emmanuel II pour achever l'unité politique de la péninsule. Mais ils sont écrasés à Mentana (près de Rome) par les soldats pontificaux qui bénéficient du soutien d'un contingent français envoyés par Napoléon III. Le roi d'Italie attendra la défaite de la France face à la Prusse pour se saisir enfin de la ville de Rome et en faire sa capitale.

XIXème siècle

Annonces Google