Félix Faure : biographie courte, dates, citations

BIOGRAPHIE DE FELIX FAURE - Président de la République de 1895 à 1899, Félix Faure est né le 30 janvier 1841 à Paris (France). Il est mort le 16 février 1899 à Paris (France). Homme politique républicain.

Biographie courte de Félix Faure - Félix Faure est un homme d'Etat français des premières années de la IIIe république. Généralement associé aux cahots générés par l'affaire Dreyfus au début de son mandat présidentiel en 1895, c'est un républicain modéré, régulièrement réélu député, secrétaire d'Etat puis ministre. Né à Paris le 30 janvier 1841, il décède le 16 février 1899, quatre années seulement après son investiture à la tête de l'Etat, dans des circonstances assez particulières, puisqu'on le découvre mort dans les bras de sa maîtresse...

Issu d'une famille de menuisiers-ébénistes, Félix Faure entame des études de commerce à Paris, avant de tenter une carrière militaire. Il s'installe finalement comme entrepreneur de tannerie au Havre où il rejoint la franc-maçonnerie et s'inscrit parmi les opposants au régime napoléonien. En pleine guerre franco-allemande, il s'enracine en tant que républicain modéré et entre au conseil municipal du Havre. La proclamation de la IIIe république le 4 septembre 1870 provoque un remaniement municipal : à l'âge de 29 ans, Félix Faure devient premier adjoint et se fait remarquer pour ses talents de négociateurs face aux Prussiens.

Marié, père de deux filles, Félix Faure est élu député de la Seine Inférieure (Seine-Maritime) sans discontinuer de 1881 à 1895, nommé sous-secrétaire d'Etat aux Colonies, secrétaire d'Etat à la Marine puis ministre de la Marine entre 1882 et 1894. Son élection à la présidence de la République le 17 janvier 1895 (à la suite de la démission de Casimir-Périer) en pleine affaire Dreyfus, provoque la controverse : bien que convaincu de l'innocence du capitaine, il se prononce contre une révision du procès. Félix Faure poursuit la politique d'expansion coloniale entreprise par ses prédécesseurs, contribue au rapprochement franco-russe, mais ne parvient pas à apaiser les tensions entre la France et le Royaume-Uni.

Félix Faure : dates clés

30 janvier 1841 : Naissance de Félix Faure
Félix Faure naît à Paris le 30 janvier 1841. Il commence à travailler dans une peausserie puis fonde sa propre société en 1867. Il commence à s'investir en politique en 1870 en se présentant aux élections municipales du Havre. Il est élu député de la Seine-Inférieure quatre fois de suite, de 1881 à 1895. Lorsque Casimir-Perier démissionne en 1895, Faure est élu Président de la République. Son mandat est marqué par l'affaire Dreyfus, le rapprochement de la France et de la Russie, et la conquête de Madagascar. Il meurt en 1899.
4 mai 1897 : Le Bazar de la Charité prend feu
Un incendie se déclare dans la salle de cinéma du Bazar de la Charité, rue Jean Goujon, à Paris. L'incendie se propage à toute allure à l'ensemble du magasin qui reçoit alors près de 1 200 invités, à l'occasion d'une vente de charité. On comptera 160 victimes, essentiellement des femmes de la haute société que leurs robes ont gênées dans leur fuite. Un service funèbre sera célébré à Notre-Dame le 8 mai, en présence du président Félix Faure.
13 janvier 1898 : Emile Zola : "J'accuse !"
L'écrivain Emile Zola publie dans le journal "L'Aurore" une lettre ouverte au président de la République Félix Faure. Le titre lui est soufflé par Georges Clémenceau, alors éditorialiste du journal : "J'accuse". La lettre dénonce l'antisémitisme et les erreurs judiciaires dont est victime le capitaine Alfred Dreyfus depuis le mois d'octobre 1894. En prenant ouvertement la défense de Dreyfus, condamné à la déportation à vie en Guyane pour crime d'espionnage au profit de l'Allemagne, Zola s'oppose au gouvernement Méline. Il sera condamné à 3 000 francs d'amende et à un an de prison. Par sa grandiloquence, le "J'accuse" fait du cas Dreyfus une "affaire" et divise la France entre dreyfusards (les socialistes, les radicaux) et antidreyfusards (la droite nationaliste, le clergé) .
18 juillet 1898 : Zola part en exil
A la suite de sa lettre ouverte intitulée "J'accuse" publiée dans le journal l'Aurore, l'écrivain Emile Zola est condamné par la cour d'assises de Versailles à un an de prison et 30 000 francs d'amende pour avoir attaqué le président de la République Félix Faure. Zola qui se déclarait pourtant prêt à affronter ses juges préfère l'exil et se réfugie à Londres. Il sera radié de la liste des officiers de la Légion d'honneur.

XIXème siècle

Félix Faure : biographie courte, dates, citations
Félix Faure : biographie courte, dates, citations

Sommaire Biographie courte de Félix Faure Félix Faure : dates clés Biographie courte de Félix Faure - Félix Faure est un homme d'Etat français des premières années de la IIIe république. Généralement associé aux cahots générés par...