Benoît XVI : biographie du pape, sa démission et son état de santé

Benoît XVI : biographie du pape, sa démission et son état de santé BIOGRAPHIE BENOIT XVI - Joseph Ratzinger est plus connu sous le nom de Benoît XVI. D'origine allemande, il devient le souverain pontife de l'Église en 2005. Il démissionne en faveur du pape François pour raisons de santé en 2013.

Biographie courte de Benoît XVI - Né le 16 avril 1927 à Marktl en Bavière de parents fondamentalement opposés au nazisme, c'est de force qu'il intègre les jeunesses hitlériennes en 1941. Il refuse ainsi de rejoindre la Waffen-SS en 1944, et fait part de sa volonté d'intégrer le séminaire. Il est affecté à la Wehrmacht cette même année, et déserte peu avant la reddition allemande. Cela lui vaudra d'être interné durant six semaines dans un camp de prisonniers de guerre à Aibling. Une fois libéré, il commence sa formation de prêtre et est ordonné le 29 juin 1951 par le cardinal von Faulhaber. En 1977, il est nommé par le pape Paul VI cardinal-prêtre de Santa Maria Consolatrice al Tiburtino. Théologien reconnu par ses pairs, il est désigné préfet de la Congrégation pour la doctrine de la foi, président de la Commission théologique internationale et de la Commission biblique pontificale par le pape Jean-Paul II en 1981.

Joseph Ratzinger devient le pape Benoît XVI

Joseph Ratzinger continue son ascension et devient cardinal-évêque en 1993. Il entre au Collège des Cardinaux et en devient le doyen en 2002. Le 19 avril 2005, le cardinal Ratzinger est élu pour succéder à Jean-Paul II, et devient le premier pape allemand depuis Victor II, au XIe siècle. Connu pour son conservatisme, le pontificat de Benoît XVI a marqué l'opinion par certaines prises de position. Il est notamment opposé au port du préservatif, à l'homosexualité ou à l'avortement. Dans son discours de Ratisbonne en 2006, il provoque la polémique en reliant la religion musulmane à la violence. Mais Benoît XVI s'est également illustré pour son combat contre l'antisémitisme et la pédophilie dans son Église.

La démission de Benoît XVI

Après un pontificat de près de huit ans, Benoît XVI annonce, le 11 février 2013, renoncer à ses fonctions, ce qui constitue une première dans l'histoire du Vatican. Pour justifier sa démission, le pape Benoît évoque sa fatigue et sa vitalité qui s'amenuise avec le poids de sa charge et ses nombreux déplacements. Il porte, depuis le jour de sa renonciation officielle, le 28 février 2013, le titre de "Sa Sainteté Benoît XVI, pontife romain émérite". Le pape émérite vit, depuis, retiré dans le monastère Mater Ecclesiae, situé dans les jardins de la cité du Vatican. En mars 2013, l'Argentin Jorge Mario Bergoglio lui succède sous le nom de pape François. Ce nouveau pontificat plus ouvert tranche considérablement avec celui de Benoît XVI.

La santé de Benoît XVI

Depuis sa renonciation en 2013 à l'âge de 86 ans, Benoît XVI n'a fait que de rares apparitions officielles, lors de la canonisation des papes Jean XXIII et Jean-Paul II par exemple. Malgré une santé fragile, il continue de recevoir des visites et notamment celles de son frère, le prêtre Georg Ratzinger, ainsi que celles du pape François. Le 28 juin 2016, une célébration est organisée pour ses 65 ans de sacerdoce. Des rumeurs sur la mort de Benoît XVI circulent régulièrement sur Internet, mais les nouvelles données par ses proches les contredisent à chaque fois. Il est affaibli physiquement, mais sa lucidité semble intacte.

Benoît XVI : dates clés

16 avril 1927 : Naissance de Joseph Ratzinger, 265e pape sous le nom de Benoît XVI.
Joseph Alois Ratzinger est né le 16 avril 1927 à Marktl, en Bavière. Ancien enseignant de philosophie, ce théologien érudit, à la réputation d'intellectuel, est devenu cardinal en 1997. Il a été élu pape le 19 avril 2005 sous le nom de Benoit XVI, succédant ainsi à Jean-Paul II. Son pontificat est marqué par des positions très traditionnelles, notamment sur l'homosexualité et le droit à l'avortement. Il a activement participé à la béatification de son prédécesseur.

Religion