Le Baron rouge : biographie courte, dates, citations

BIOGRAPHIE DE LE BARON ROUGE - Pilote allemand, Le Baron rouge est né le 2 mai 1892 à Breslau (Pologne). Il est mort le 21 avril 1918 à Vaux-sur-Somme (France). Il s'est distingué pendant la Première Guerre mondiale en abattant 80 avions ennemis entre 1916 et 1918 avant d'être abattu à son tour le 21 avril 1918.

Biographie courte de Le Baron rouge - Héros de l’aviation allemande, Manfred von Richthofen, dit le Baron Rouge, est l’un des plus grands pilotes de la Première Guerre mondiale. Cumulant 80 victoires dans les duels qui animaient le ciel de la Somme, il est l’un des derniers représentants des valeurs aristocratiques au combat : honneur, fair-play et surtout courage, jusqu’au combat fatidique.

De la cavalerie à l’aviation

Le baron Manfred von Richthofen naît le 2 mai 1892 à Breslau, une ville allemande désormais rattachée à la Pologne. Selon la légende, il se distingue dans déjà dans sa jeunesse pour ses exploits risqués. Animé par les valeurs aristocratiques de son milieu, Manfred s’engage dans l’armée et intègre la cavalerie. En 1914, il combat sur le front Est, mais la guerre s’enlisant dans les tranchées, la cavalerie devient inutile.

Refusant de tenir un rôle de second rang, il s’oriente vers l’aviation. Au cours de l’année 1915, il s’exerce difficilement au métier de pilote et participe à des missions de reconnaissance à l’Est. Ne livrant guère de combat dans cette région, il demande à rejoindre le front Ouest où les Allemands ont fort à faire avec l’aviation anglaise.

Dans un premier temps mitrailleur, le baron de Richthofen obtient au début de l’année 1916 l’autorisation de voler seul. Mais il ne l’obtient qu’au prix d’un retour à l’est où il effectue des bombardements. Si son unité est très efficace, le baron n’a pas encore révélé son génie.

Le diable rouge

En septembre 1916, il rejoint Verdun et prend enfin part aux combats singuliers. Rapidement, il se distingue et reçoit la médaille Ordre Pour Le Mérite. Aux commandes de son nouveau Fokker Triplan Dr1 rouge, il devient la bête noire des anglais. Le 23 novembre 1916, il abat l’as britannique Lanoe Hawker. Au cours du seul mois d’avril 1917, il gagne vingt combats. Les Anglais le nomme alors le « diable rouge », en référence à la couleur de son avion.

Mais en juillet, la chance manque de tourner. Il est touché lors d’un combat. Grièvement blessé à la tête, il réussi toutefois à se poser. Dès qu’il est à nouveau sur pieds, le Baron reprend les armes malgré les réticences de l’Etat-major. En effet, les autorités craignent la mort de Richthofen, qui démoraliserait les troupes. Ce dernier est en effet une véritable légende au sein de l’armée du Kaiser.

La mort au combat

Le 21 avril 1918, alors qu’il cumule déjà 80 victoires, le Baron rouge prend part à une nouvelle mission auprès de son cousin Wolfram. Ils se heurtent alors à une escadrille de la Royal Air Force. Lancé à la poursuite du canadien Wilfred May, il entre en zone ennemie à basse altitude avant de tomber quelques minutes plus tard. Les versions sont alors contradictoires. Il aurait été abattu par les tirs d’un autre pilote ou bien par la DCA Alliée.

Le héros est tombé mais les Alliés rendent hommage au courage de leur ennemi. Car l’aviation occupe une place à part dans la Première Guerre mondiale : elle est le dernier espace des combats singuliers. Tandis que la guerre révèle son visage le plus absurde et horrible -  des hommes croupissant en masses dans les tranchées pour mener des attaques condamnées à l’échec, l’aviation est le refuge des valeurs aristocratiques d’honneur et d’héroïsme. Elle forme de nouveaux Achille qui ont troqué le char et la lance contre le biplan et la mitraillette. Parmi eux, le Baron rouge se distingue par le nombre de ses victoires et sa vaillance au combat. Ainsi les Alliés reconnaissent dans le Baron un soldat autant qu’un ennemi. Ils l’enterrent avec les honneurs militaires.

Le Baron rouge : dates clés

21 avril 1918 : La mort du Baron Rouge
Manfred von Richtofen, l'as de l'aviation allemande, perd la vie lorsque son appareil est abattu à Vaux-sur-Somme (Picardie). Parce qu'il avait le titre de Baron et que son avion, le Fokker DR.I triplan, était peint en rouge, on le surnommait le "Baron Rouge". Les Alliés lui feront des funérailles grandioses.

Militaire

Le Baron rouge : biographie courte, dates, citations

Sommaire Biographie courte de Le Baron rouge Le Baron rouge : dates clés Biographie courte de Le Baron rouge - Héros de l’aviation allemande, Manfred von Richthofen, dit le Baron Rouge, est l’un des plus grands pilotes de la Première...

Je gère mes abonnements push