George Orwell : biographie de l'auteur de 1984 et la Ferme aux animaux

George Orwell : biographie de l'auteur de 1984 et la Ferme aux animaux BIOGRAPHIE DE GEORGE ORWELL - Célèbre auteur de "1984", dans lequel un système totalitaire et oligarchique a écrasé toute liberté individuelle. Écrivain visionnaire, George Orwell est à l'origine de la figure du Big Brother.

Biographie courte de George Orwell - George Orwell, de son vrai nom Eric Arthur Blair, naît au Bengale (Inde) le 25 juin 1903, mais effectue toute sa scolarité en Grande-Bretagne. Il s'engage dans l'armée britannique en 1922 et devient sergent en Birmanie. Il démissionne en 1927 et retourne à Londres, décidant alors de ne se consacrer qu'à l'écriture. C'est de cette expérience qu'il tire son dégoût de l'impérialisme. Il vit quelques mois à Paris en 1928, et écrit beaucoup. Il publie en 1933 un premier roman, "Dans la dèche à Paris et à Londres", et choisit le pseudonyme de George Orwell. En 1936, il réalise un reportage sur les conditions de travail des mineurs dans le nord du pays. Ses premiers écrits témoignent de cette misère sociale. Cette même année, il rejoint en Espagne les milices républicaines qui se battent contre Franco. Blessé, l'écrivain rentre à Londres en 1937. Il écrit alors "Hommage à la Catalogne" pour dénoncer la répression du mouvement par les communistes. En 1945, il est chroniqueur politique en France et en Allemagne.

George Orwell et La Ferme des animaux

George Orwell quitte son emploi à la BBC pour écrire "La Ferme des animaux", apologue publié en 1945 - son titre original : Animal Farm. A Fairy Story. Le roman est court, seulement une dizaine de chapitres, mais c'est une satire brillante du stalinisme et des régimes autoritaires. Le récit rend compte de la révolte des animaux d'une ferme qui prennent le pouvoir et chassent les hommes. Fable animalière, c'est aussi une dystopie, où le principe de contre-utopie est très présent. Ce roman est en fait la critique de la Révolution russe de 1917 et du régime soviétique qui s'est installé à sa suite. George Orwell en profite pour fustiger tous les totalitarismes autoritaires. Il dresse un système tellement proche de la réalité que certains intellectuels vivant le régime de Staline témoignent de la justesse de cette fable.

1984 de George Orwell

Il rentre rapidement à Londres et commence à rédiger son œuvre majeure, "1984". Cet ouvrage d'anticipation, qui décrit une société omnipotente où toute liberté d'expression est interdite, est publié quelques mois avant sa mort. Il connaît un succès retentissant. En effet, considéré comme une référence dans ce domaine de la science-fiction, 1984 a même été classé par le magazine Times comme dans la liste des 100 meilleurs romans de langue anglaise de 1923 à nos jours (2005). L'auteur retranscrit dans "1984" l'atmosphère de la Grande-Bretagne après une supposée guerre nucléaire entre l'Est et l'Ouest survenue dans les années 1950. Orwell s'inspire des régimes totalitaires fascistes et communistes, en particulier le stalinisme dont il est témoin, pour créer le régime absolu de son roman. La liberté d'expression a disparu, les pensées sont surveillées, l'amour est proscrit et le Parti règne en maître sur la population, avec à sa tête le Big Brother. Allégorie du Parti et du régime policier et totalitaire, il représente la répression et la constante surveillance de cette société avec d'immenses affiches placardées dans les rues "Big Brother is watching you". George Orwell décède le 21 janvier 1950 à Londres de la tuberculose.

Le "Big Brother" de George Orwell

La figure que George Orwell crée dans le roman, Big Brother, est rentrée dans la culture populaire dès les années 1950. "Grand Frère" en français, l'expression est cependant utilisée sans traduction. Dans le roman, Big Brother est le chef du Parti, donc de l'État d'Océania, et l'allégorie du régime, faisant l'objet d'un véritable culte de la personnalité. L'expression signifie depuis l'œuvre de George Orwell une atteinte aux libertés fondamentales et à la vie privée des populations et des individus par des institutions ou des pratiques. "Big Brother is watching you" est notamment utilisé pour dénoncer les systèmes de vidéosurveillance.

Bibliographie des principaux livres de George Orwell

  • Dans la dèche à Paris et à Londres : Down and Out in London and Paris, 1933
  • Une histoire birmane : Burmese Days, 1935
  • Une fille de pasteur : A Clergyman's Daughter, 1935
  • Et vive l'Aspidistra ! : Keep the Aspidistra Flying, 1936
  • Le Quai de Wigan : The Road to Wigan Pier, 1937
  • Hommage à la Catalogne : Homage to Catalonia, 1938
  • Un peu d'air frais : Coming Up for Air, 1939
  • La Ferme des animaux : Animal Farm, 1945
  • 1984 : Nineteen Eighty-Four, 1949

George Orwell : dates clés

25 juin 1903 : Naissance de George Orwell
Eric Arthur Blair, mieux connu sous le nom de George Orwell, naît à Motihari en Inde britannique, le 25 juin 1903. Issu de la moyenne bourgeoisie anglaise, il grandit en Angleterre et se lance dans la littérature en 1927. Il ne connaîtra véritablement le succès qu'après sa mort, le 21 janvier 1950. On lui doit « La ferme des animaux » en 1944, et le roman d'anticipation « 1984 » en 1948.
8 juin 1949 : George Orwell publie "1984"
Quelques mois avant sa mort précoce, l’écrivain britannique George Orwell assiste à la publication de son livre "1984". Cet ouvrage de science-fiction politique s’impose immédiatement comme un best-seller mondial. 400 000 exemplaires seront vendus dans l’année en Angleterre et aux Etats-Unis. Conspué par les communistes, récupéré par les Américains, il deviendra en pleine guerre froide l’enjeu d’une bataille idéologique. Orwell voulait avant tout faire une satire des idées totalitaires.
21 janvier 1950 : Décès de l'écrivain anglais George Orwell
Eric Arthur Blair, plus connu sous le nom de George Orwell, est né le 25 juin 1903 aux Indes. C'est un auteur anglais bien connu pour son engagement contre l'injustice sociale. Après ses études en Angleterre, il s'engage dans la police impériale en Birmanie. En 1927, il démissionne pour se consacrer à l'écriture. Pendant la Seconde Guerre mondiale, il travaille pour la BBC, et collabore au journal « London Tribune » tout en écrivant des romans, dont le célèbre « La Ferme des animaux ». George Orwell, atteint de tuberculose, décède le 21 janvier 1950.