Daniel Defoe : biographie courte de l'auteur de Robinson Crusoé

Daniel Defoe : biographie courte de l'auteur de Robinson Crusoé BIOGRAPHIE DANIEL DEFOE - Daniel Defoe est un écrivain anglais. Son roman le plus célèbre est "Robinson Crusoé". Ses livres comme "Journal de l'année de la peste" et "Heurs et malheurs de la fameuse Moll Flanders" sont des succès éditoriaux.

Biographie courte de Daniel Defoe - Qui n'a jamais entendu parler de Robinson Crusoé ? Ce chef-d’œuvre de la littérature d'aventures publié en 1719 par l'écrivain britannique Daniel Defoe (prononcé DEFO). Il y raconte l'histoire d'un marin échoué sur une île après un naufrage où il survit pendant 28 ans, et y rencontre son fidèle serviteur, qu'il nomme Vendredi. Daniel Defoe, de son vrai nom Daniel Foe, est né vers 1660 dans la banlieue londonienne. Rapidement, il s'intéresse à l'écriture et à la politique. Il intègre le parti des Whigs avec lequel il combat le gouvernement de Jacques II d'Angleterre puis l'Église anglicane. Condamné au pilori pour ses écrits, il devient agent secret en Écosse. Après la publication d'essais et de pamphlets provocateurs, Daniel Defoe s'adonne à l'écriture de romans dès 1715. Il publie tout d'abord "L'Instituteur de famille", puis "Robinson Crusoé". Ce dernier est inspiré de l'aventure d'Alexandre Selkirk, un marin écossais naufragé ayant lutté seul pour survivre sur une île pendant cinq ans. Ses autres romans témoignent de la vie sociale, politique et économique de l'Angleterre. Ils connaissent un large succès et sont traduits de par le monde. Daniel Defoe décède le 24 avril 1731 à Londres.

Jeunesse et activités politiques de Daniel Defoe

De nationalité britannique, Daniel Defoe grandit au sein d'un quartier populaire et reçoit une éducation protestante. Son père, commerçant d'origine belge, l'envoie dans une institution privée le destinant à une carrière de pasteur. Conformément aux vœux de son entourage, il débute une activité de prédication avant de se tourner vers une vie plus laïque vers 1682. Il devient tour à tour commerçant, aventurier, spéculateur, politicien, écrivain et journaliste. Activités pas toujours couronnées de succès car il fait faillite à plusieurs reprises, notamment en 1962 où la dette qu'il contracte le conduit à effectuer un séjour à la prison de Fleet. 

Parallèlement, Daniel Defoe se distingue par son fort engagement politique. Il intègre le mouvement des Whigs et milite en faveur d'un parlement fort et d'un pouvoir royal moins despotique. Il rédige plusieurs pamphlets et articles virulents à l'encontre de Jacques II d'Angleterre. En 1703, sous le règne de la reine Anne, il est condamné au pilori suite de la publication d'un pamphlet dénonçant l'intolérance de l'Eglise anglicane. Depuis sa cellule, il entreprend la rédaction d'une revue d'actualité, la "Weekly Review", couronnée de succès et publiée trois fois par semaine pendant une dizaine d'années. A sa libération, il se met au service de Robert Harley, comte d'Oxford et speaker des Communes, et devient agent secret. Defoe œuvre sous le pseudonyme d'Alexander Goldsmith à l'union de l'Ecosse et l'Angleterre. A la fin des années 1710, lassé de la politique, il se consacre à son activité d'écrivain.

Une carrière d'écrivain tardive mais couronnée de succès

Daniel Defoe dédie la dernière partie de sa vie à l'écriture et publie une quinzaine d'ouvrages. Ses œuvres qui sont des succès éditoriaux sont traduites dans de nombreuses langues et se démarquent par leur appartenance au réalisme imaginaire. En 1720, il publie "Journal de l'année de la peste", un long récit décrivant les effets de la grande peste ayant décimé 20% de la population londonienne en 1665. Deux ans après paraît le roman "Heurs et malheurs de la fameuse Moll Flanders", qui a pour personnage principal une femme de petite vertu, pleine de vices, mais suscitant la sympathie du lecteur. Ce roman, à l'image de ses autres livres, témoigne de la vie sociale, politique et économique de l'Angleterre de l'époque. Deux ouvrages sur les pirates lui sont généralement attribués bien qu'il n'ait pas signé de son nom.

Robinson Crusoé, un roman d'aventure mémorable

Le plus célèbre de ses romans est "Robinson Crusoé", publié en 1719. Il y raconte l'aventure et la survie d'un naufragé sur une île déserte. Le personnage éponyme tente de subsister sur l'île et est confronté au cannibalisme. Il réussit à se procurer un serviteur, qu'il nomme Vendredi, jour de la semaine où il se manifeste pour la première fois. L'ouvrage reçoit un accueil enthousiaste de la part du public et est considéré comme le premier roman anglais. Adaptée à plusieurs reprises au cinéma, cette œuvre de Daniel Defoe est considérée comme un classique littéraire de la littérature anglaise. Le terme "robinsonnade" renvoie aux œuvres postérieures qui sont des variantes de cette histoire comme "Sa majesté les mouches" de William Golding et "Vendredi ou la Vie sauvage" de Michel Tournier.

Daniel Defoe : dates clés

31 juillet 1703 : Daniel Defoe au pilori
L'écrivain anglais Daniel Defoe est condamné par la chambre des Communes à trois expositions au pilori, puis à l'emprisonnement à Newgate. Il s'était attiré la haine de l'Eglise avec ses pamphlets en faveur de la liberté de presse et de conscience, de la propriété littéraire, de la liberté religieuse et des non-conformistes. Daniel Defoe connaîtra la célébrité avec son roman d'aventure "Robinson Crusoé" paru en 1719.
26 avril 1731 : Mort de l'écrivain britannique Daniel Defoe
Daniel Defoe (1659-1731) est un écrivain romancier passionné de politique, il partage son temps entre ces deux activités. Au service de Robert Harley, comte d'Oxford, il exercera plusieurs missions comme espion. En 1704, il est en prison pour un écrit sur l'intolérance de l'Eglise anglicane. Mais l'auteur est surtout connu pour son roman "Robinson Crusoé" publié en 1719, qui décrit la survie d'un naufragé sur une île déserte.