Herbert George Wells : biographie courte, dates, citations

BIOGRAPHIE DE HERBERT GEORGE WELLS - Ecrivain anglais de science-fiction, Herbert George Wells est né le 21 septembre 1866 à Bromley (Royaume-Uni). Il est mort le 13 août 1946 à Londres (Royaume-Uni). Il écrivit notamment L'homme invisible et La guerre des mondes.

Biographie courte de Herbert George Wells - Herbert-George Wells, plus connu sous la signature H.G. Wells est un écrivain britannique né en 1866 et mort en 1946. Précurseur en science-fiction et écrivain prolifique, ses œuvres les plus connues sont "La Machine à explorer le temps" (1895), "L'Homme invisible" (1897) ou "La Guerre des mondes" (1898), parmi de nombreux autres romans réalistes, utopies, contre-utopies, nouvelles et des ouvrages de vulgarisation scientifique.

Alors qu'il a 7 ans, une blessure à la jambe survenue sur un terrain de sport l'oblige à rester alité et le conduit à devenir un fervent lecteur de romans. D'origine modeste, il est placé par ses parents chez un marchand de tissu, puis devient assistant chimiste et enfin enseignant auxiliaire. Il aide à créer la Royale College of Science Association en 1909 et en devient le premier président. Se revendiquant socialiste, il prend notamment part à la rédaction de la charte des Nations unies, mais rejette l'organisation alors qu'éclate la Seconde Guerre mondiale. Il adhère à la Société eugénique en 1907, mais refuse les thèses élitistes qui s'y rattachent, y préférant l'eugénisme négatif. À ce titre, sa crédibilité politique sera critiquée dès les années 1920, bien que son succès littéraire soit, pour sa part, plébiscité. L'écrivain Jules Verne, qui l'admire, se revendique de l'oeuvre d'H.G. Wells. Auteur de règles de jeux de guerre publiées sous les titres de "Floor Games" (1911) et "Little Wars" (1913), Wells est aussi considéré comme l'inventeur du wargame moderne.

Herbert George Wells : dates clés

1 janvier 1895 : L'un des premiers voyages dans le temps en littérature
Passionné de sciences, l’écrivain britannique Herbert George Wells publie "The Time Machine", "la Machine à explorer le temps". Face à un auditoire attentif, un narrateur anonyme y raconte sa rencontre avec les Eloïs, habitant la surface du globe, et avec les Morlocks, occupant les souterrains terrestres. C’est ainsi qu’au fil des pages, le lecteur fait un incroyable plongeon dans le futur, en l’an 802 701. Les Eloïs, peuple faible, seraient issus de la bourgeoisie telle que la connaît le voyageur et les Morlocks, peuple carnivore, seraient nés du prolétariat. Anticipant l’avenir de la planète et de l’espèce humaine, cette œuvre sera considérée comme l’une des premières de la science-fiction. Elle sera adaptée pour la première fois au cinéma en 1960, par George Pal, puis en 2000, par Simon Wells.
1 janvier 1896 : Sur l’île du Dr. Moreau
Herbert George Wells, qui sera considéré plus tard comme l’un des premiers auteurs de science-fiction, publie "l’Île du docteur Moreau". L’année précédente, il avait déjà fait preuve de beaucoup d’imagination dans "la Machine à explorer le temps". Cette fois, il met en scène un homme, Prendick, perdu sur une île peuplée d’hideuses créatures, mi-bêtes, mi-humaines. Elles sont toutes issues du laboratoire du docteur Moreau, un scientifique avide de nouvelles expériences. Mais ses travaux se retourneront contre lui et lui coûteront la vie. Prendrick parviendra à fuir l’île mais pas le traumatisme qu’elle lui a infligé. Comme beaucoup d’ouvrage de science-fiction à venir, l’œuvre de Wells traite des limites de la science et de ces expériences. Deux ans plus tard, il publiera "la Guerre des Mondes", tout autant marquante dans le domaine de la science-fiction.
1 janvier 1898 : Wells imagine la guerre des mondes
L’écrivain britannique Herbert George Wells publie "la Guerre des mondes". Il met en scène l’invasion de la planète par les Martiens, traduisant implicitement une certaine faiblesse de la civilisation d’Occident et une critique de ses tendances colonialistes. Après "la Machine à explorer le temps" et "l’Île du docteur Moreau", "la Guerre des mondes" s’ancrera elle aussi dans le domaine de la science-fiction. Le thème de l’invasion extra-terrestre sera l’un des sujets de prédilections de ce genre littéraire et cinématographique. "La Guerre des mondes" sera d'ailleurs adapté au cinéma à plusieurs reprises, et notamment par Steven Spielberg en 2005.
1 avril 1926 : Le premier magazine américain de science-fiction paraît
Hugo Gernsback lance, aux Etats-Unis, le magazine Amazing Stories afin de promouvoir la science par le biais de la fiction. Admiratif face aux œuvres de Jules Verne et de H. G. Wells, il désire publier des textes où évoluent des univers inconnus, souvent gouvernés par les évolutions scientifiques. Directeur du magazine jusqu’en 1929, il créera le terme de "scientifiction", peu à peu transformé en "science-fiction".

Ecrivain anglais

Herbert George Wells : biographie courte, dates, citations
Herbert George Wells : biographie courte, dates, citations

Sommaire Biographie courte de Herbert George Wells Herbert George Wells : dates clés Biographie courte de Herbert George Wells - Herbert-George Wells, plus connu sous la signature H.G. Wells est un écrivain britannique né en 1866 et...