Isaac Asimov : biographie courte, dates, citations

BIOGRAPHIE DE ISAAC ASIMOV - Écrivain américain d'origine russe, Isaac Asimov est né le 2 janvier 1920 à Petrovitchi (Russie). Il est mort le 6 avril 1992 à New York (Etats-Unis).

Biographie courte de Isaac Asimov - Docteur en biochimie, Isaac Asimov écrit des livres de vulgarisation scientifique et enseigne à l'université, mais c'est surtout ses récits de science-fiction qui feront sa célébrité. Il écrit ses premières nouvelles pendant ses études, dans la revue Astounding Stories et grâce à la simplicité de son écriture et à son imagination débordante, il devient rapidement un grand auteur de science-fiction. En 1958, il décide de se consacrer entièrement à l'écriture et publiera des centaines d'ouvrages scientifiques et de fiction jusqu'à sa mort, en 1992. Parmi ses oeuvres les plus célèbres, on peut citer la trilogie Fondation (1951, 1953, 1982) ou le recueil de nouvelles Les Robots (1950).

Isaac Asimov : dates clés

1 août 1941 : Asimov se lance dans le cycle de "Fondation"
Isaac Asimov conclut un accord avec le rédacteur en chef de la revue "Astounding", pour y publier la série de nouvelles intitulée "Fondation". Au rythme des nouveaux numéros du magazine, le lecteur est plongé dans un empire galactique futuriste en plein déclin. Dans ce contexte, un homme tente de comprendre l'avenir grâce à la science dans le but de modifier l'Histoire. Publiées en trilogie dès 1951, les nouvelles ne connaîtront un veritable succès que dix ans plus tard. Pour ces trois volets, comprenant "Fondation", "Fondation et Empire" et "Seconde Fondation", Asimov recevra en 1966 le prix Hugo spécial de "la meilleure série de science-fiction de tous les temps". Quatre nouveaux livres complèteront son oeuvre par la suite : "Fondation foudroyée", de 1982, "Terre et Fondation", paru en 1986, "Prélude à Fondation", publié en 1988, et enfin, "l’Aube de Fondation", sorti en 1992.
1 janvier 1950 : Asimov détaille l’univers des robots
Isaac Asimov publie un recueil de nouvelles intitulé "les Robots". Dans cet ouvrage, le docteur Susan Calvin est l’un des témoins primordial du monde de la robotique, en tant que robopsychologue d’une grande société de fabrication. Au travers de ses souvenirs, c’est toute l’histoire de l’évolution du robot qui est contée. D’abord dominée, la machine deviendra, au fil des progrès scientifiques, une entité dangereuse qui finira par prendre le pouvoir sur l’homme. Asimov cherche ici à offrir une vision plus rationnelle du robot dans la science-fiction. Il en fait une possession de l’homme à part entière. Tous les problèmes qui en découlent émanent de son créateur. Il pose ainsi les trois grandes lois de la robotique, démontrant que malgré elles, et malgré toutes les précautions, la société n’est pas à l’abri des revers du progrès. En 2004, l’œuvre d’Asimov sera plus ou moins fidèlement adaptée au cinéma sous le titre de "I, Robot".