Ray Douglas Bradbury : biographie courte, dates, citations

BIOGRAPHIE DE RAY DOUGLAS BRADBURY - Écrivain américain de science-fiction, Ray Douglas Bradbury est né le 22 août 1920 à Waukegan (Etats-Unis). Il est mort le 5 juin 2012 à Los Angeles (Etats-Unis).

Biographie courte de Ray Douglas Bradbury - Ray Bradbury est un célèbre écrivain américain, qui s'est illustré dans les genres littéraires de la science-fiction, du fantastique et de l'anticipation. Né en 1920, celui qui a aussi publié des nouvelles et des essais est l'auteur des "Chroniques martiennes" et de "Fahrenheit 451", qui a reçu en 1954 le prix Hugo du meilleur roman.

C'est dans une famille modeste de l'Illinois que naît Ray Douglas Bradbury. Sa famille déménage à Los Angeles et le jeune homme, qui écrit depuis ses plus tendres années, publie sa première nouvelle de science-fiction, "Script", à l'âge de 17 ans. Après l'obtention de son diplôme, il fait des petits boulots, tout en continuant à écrire et à être publié dans des revues spécialisées. C'est en 1950, après son mariage avec Marguerite McClure, qu'il publie ses "Chroniques martiennes". Viennent ensuite "L'Homme illustré", "Les Pommes d'or du soleil" et "Un Remède à la mélancolie".

Le titre de "Fahrenheit 451", publié en 1953, fait référence à la température, en degrés Fahrenheit, d'auto-inflammation du papier. Cette contre-utopie raconte l'histoire d'un monde dans lequel les humains vivent dépourvus de contacts les uns avec les autres et où les livres sont brûlés par les pompiers. Décoré par de nombreux prix, dont le National Book Award et le prix Nebula, Ray Bradbury s'essaie également à la rédaction de pièces de théâtre et du scénario du film "Moby Dick". À la fin de sa vie, l'auteur, qui est père de quatre filles, s'engage en faveur de la grève des auteurs d'Hollywood. Il est décédé en 2012, à l'âge de 91 ans.

Ray Douglas Bradbury : dates clés

1 janvier 1950 : Les "Chroniques martiennes" paraissent
L’écrivain américain Ray Bradbury publie un recueil de nouvelles qui remportera un grand succès. Cette fois, les terriens ne sont plus victimes d’une invasion extra-terrestre, mais sont eux-mêmes les envahisseurs. Après une première tentative infructueuse en 1999, ils récidivent en 2026 et parviennent à coloniser la planète Mars, décimant la quasi-totalité des autochtones. Outre son intérêt imaginaire et poétique, ce récit de science-fiction dénonce les faiblesses et les failles de la société américaine de l’époque. En effet, les thèmes du racisme, de la violence, du nucléaire y sont traités, montrant un certain pessimisme face à l'espèce humaine.
1 janvier 1953 : Bradbury publie "Fahrenheit 451"
Ecrivain américain, Ray Bradbury publie "Fahrenheit 451". Avec toute la poésie et le pessimisme qu’on lui connaît, il y imagine un univers futuriste où les livres sont interdits et brûlés. Le titre fait d’ailleurs allusion à la température nécessaire à la combustion totale du papier. L'œuvre de Bradbury apparaît alors comme une dénonciation des failles du totalitarisme. Elle cherche également à montrer l’importance de la culture au sein de la société, qui, sans elle, se voit complètement dénuée de toutes valeurs humaines, au profit de la consommation de masse et d’un bonheur sans consistance. Le roman fera l’objet d’une réadaptation cinématographique en 1966, par François Truffaut.