Belle-Île-en Mer : visiter, que faire, traversée, le guide

Belle-Île-en Mer : visiter, que faire, traversée, le guide

Sublime île rocheuse de la Bretagne nichée dans le Morbihan, Belle-Île-en-Mer est la 3e plus grande île des côtes de la France métropolitaine. Très prisée des touristes, elle regorge de paysages à couper le souffle et possède ses propres contes et légendes. Que faire et que voir dans cette île riche en bonnes surprises ? Consultez notre guide de voyage gratuit pour visiter Belle-Île-en Mer.

Que visiter à Belle-Île-en-Mer ?

Stratégiquement située entre Brest et Nantes, à 15 kilomètres de Quiberon en 45 minutes de traversée, Belle-Île-en-Mer a inspiré de nombreux peintres, notamment Claude Monet, ou écrivains, à commencer par Gustave Flaubert. Riche de son histoire et de son patrimoine, la plus grande des îles du Ponant vous offre de nombreux lieux à découvrir et devant lesquels s'émerveiller, depuis le port animé Le Palais surplombé par la citadelle Vauban au village fleuri de Locmaria en passant par la célèbre pointe des Poulains, Sauzon et ses maisons de pêcheurs ou encore Bangor, le territoire le plus sauvage de l'île.

Port Le Palais

Port

Port de commerce, de pêche et de plaisance, le port Le Palais vous propose une vue imprenable sur la majestueuse citadelle construite au Moyen Âge. Son accès est prioritaire aux navettes et ferries transportant des voyageurs venus visiter l'île. Il donne immédiatement le ton de votre escapade et vous plonge dans l'atmosphère si particulière de la ville Le Palais. Il abrite 4 bassins dont certains peuvent accueillir des plaisanciers lorsque des places sont disponibles lors de la belle saison.
Crédits : Pavel Ilyukhin / Shutterstock

Citadelle Vauban

Parc et musée

Indispensables dans les villes côtières, les citadelles sont nombreuses en Bretagne, et Belle-Île-en-Mer ne déroge pas à la règle. Remaniée en 1683, la citadelle de Vauban abrite désormais un sublime parc paysagé, un hôtel, et bien sûr un restaurant où déguster de savoureux plats. Le site accueille chaque année 40 000 visiteurs, le musée et ses bastions sont accessibles au public tous les jours en mars de 9 h 30 à 17 h, en avril, mai, juin, septembre et octobre de 9 h 30 à 18 h 30 ; en juillet et août de 9 h à 19 h. La citadelle est ouverte de 9 h à 17 h 30 en décembre et février pendant les vacances scolaires uniquement. Tarifs : Adulte : 8,50 €/  Enfant de 10 à 16 ans : 5,50 € / – 10 ans : Gratuit.
Crédits : Travellight/Shutterstock

Pointe des Poulains et Maison de Sarah Bernhardt

Sur les traces de Sarah Bernhardt

Grande tragédienne française de la fin du 19e siècle et du début du 20e, Sarah Bernhardt fit la découverte de Belle-Île-en-Mer en 1894. Elle rentrait d'une tournée et tomba tout de suite sous le charme du lieu, en particulier de la pointe des Poulains où elle acheta un ancien fortin militaire. C'est le lieu de villégiature qu'elle choisit pendant les 30 derniers étés de sa vie. Au fur et à mesure, elle fit construire plusieurs villas pour accueillir sa famille et ses proches. Suivez ses traces pour découvrir cet espace hors du temps, sans oublier le phare des Poulains, qui guide les navigateurs.
Crédits : Lilluka / Shutterstock

Grand Phare

3 euros/ adulte

Comme toutes les îles, Belle-Île-en-Mer regorge de phares tout en hauteur pour signaler sa présence aux marins. Parmi eux, le Grand Phare, une tour de granite de 72 mètres de haut que l'on ne peut pas manquer. Édifié entre 1826 et 1835, il a une portée de 50 kilomètres et ne passe pas inaperçu. Vous pouvez le découvrir et des visites y sont organisées, à condition que vous soyez prêt à gravir les 247 marches menant à son sommet. Outre les phares, des sémaphores sont présents sur l'île, dont celui du Talut, le dernier encore en activité. Tarifs : Adulte : 3 € / Enfant 7 à 12 ans : 1,50 € / Enfant -7 ans : gratuit
Crédits : Pavel Ilyukhin/ Shutterstock

Aiguilles de Port Coton

Panorama

Immortalisées par le peintre Monet, les Aiguilles de Port Coton se trouvent à Bangor et impressionnent par leur silhouette dentelée. Elles tiennent leur nom de l'écume fouettée qui s'accumule par gros temps. Elle ressemble alors à de gros morceaux de coton venus envelopper le pied des roches. Elles sont accessibles toute l'année et valent le détour.
Crédits : Pavel Ilyukhin /Shutterstock

Sauzon

Port pittoresque

Avec son port aux jolies maisons colorées, la ville de Sauzon sait se faire remarquer sur l'île. Vous pouvez facilement la visiter à vélo et vous y arrêter le temps de déguster une glace ou autre rafraîchissement, ou une savoureuse crêpe si vous avez un petit creux. Jusqu'à la fin du 19e siècle, il s'agissait d'un port de pêche important avec plus d'une centaine de chaloupes venant alimenter les conserveries de poissons. Désormais, c'est le port de plaisance qui attire les bateaux.
Crédits : Francois Boizot /Shutterstock

Locmaria

Rurale

Commune fondée en 1070, Locmaria est un petit bijou de l'île. La ville se différencie des autres par son activité, beaucoup plus rurale et quasiment pas maritime. Dominant les hauteurs de Belle-Île-en-Mer, Locmaria possède les plus hautes falaises de l'île, lesquelles sont à couper le souffle. Une des merveilles à voir absolument si vous vous y rendez : son église. C'est la plus ancienne et on peut y admirer un bateau, l'Ex-Voto, suspendu au-dessus des fidèles venus se recueillir.
Crédits : Cyrsiam/Shutterstock

Bangor

Territoire sauvage

Véritable territoire sauvage, la ville de Bangor fut fondée au 6e siècle par des moines d'Outre-Manche. Elle possède une côte rocheuse entrecoupée de sublimes plages protégées. Si la ville n'affiche que 1 000 habitants à l'année, sa population explose pendant la belle saison grâce aux visiteurs avides de nouveaux paysages à découvrir. Tables étoilées et brasseries vous permettront de vous sustenter, sans oublier les incontournables crêperies typiques de la région.
Crédits : Lamax/ Shutterstock

Que faire à Belle-Île-en-Mer ?

Quel que soit le coin de l'île où vous vous trouvez, il y a forcément quelque chose d'inoubliable à faire à Belle-Île-en-Mer. À pied, à vélo et même sur l'eau, on vous présente les activités incontournables à découvrir pour explorer, comme il se doit, cette contrée aux mille richesses.

Sentier côtier à pied

Entre ciel et mer

Belle-Île-en-Mer possède 85 kilomètres de sentiers balisés longeant le littoral Atlantique. Les visiteurs peuvent ainsi prendre de la hauteur, notamment au niveau des falaises, tout en appréciant le bleu lagon de l'eau. Si vous voulez faire le tour complet de l'île, comptez 5 jours de marche avec des étapes entre 18 et 28 kilomètres. Le circuit le plus répandu est celui-ci :

  • Le Palais / La Pointe des Poulains : 18,3 km (environ 4 h 35 de marche)
  • La Pointe des Poulains / Aiguilles de Port Coton : 21,3 km (environ 5 h 20 de marche)
  • Les Aiguilles de Port Coton / Plage d'Herlin : 12,8 km (environ 3 h 15 de marche)
  • Plage d'Herlin / Port Maria - Locmaria : 16,2 km (environ 4 h de marche)
  • Port Maria - Locmaria / Le Palais : 15,9 km (environ 4 h 20 de marche

Crédits : Julia Remezova/ Shutterstock

Sillonner l'île à vélo

Cyclotourisme

Le cyclotourisme se développe de plus en plus en France, et Belle-Île-en-Mer ne fait pas exception à la règle. Malgré l'absence de pistes cyclables et les routes très vallonnées, c'est un moyen de visiter très apprécié par les touristes, et même les locaux. De nombreux circuits avec une signalétique à destination des vélos sont proposés aux voyageurs. Des règles bien précises sont à respecter par les cyclistes aussi bien vis-à-vis des voitures que des piétons pour une cohabitation réussie.
Crédits : Kabakcicansu/Shutterstock

Plage de Donnant

Parking

Évidemment, en bord de mer, on a envie d'aller à la plage ! Venez arpenter la plage de Donnant, un site naturel avec un ensemble de dunes pour apporter un relief incomparable. Il s'agit également d'un spot de surf et de bodyboard très prisé des connaisseurs. La plage est surveillée en juillet et août pour une baignade en toute sécurité. Un parking, ainsi qu'un solarium, sont disponibles pour les visiteurs.
Crédits : Rudmer Zwerver/Shutterstock

Balades en bateau

À partir de 25 euros

L'avantage d'une île, c'est qu'on peut l'observer de plein de façons différentes, notamment depuis la mer. Des tours d'îles sont organisés, et plusieurs formules sont proposées aux touristes :

  • Départ de Belle Île direction Les Poulains : 1 h de promenade, 20 euros pour les enfants, 25 pour les adultes.
  • Départ de Belle Île pour le tour de Houat : 3 h 30 de promenade, 50 euros pour les enfants, 55 pour les adultes.
  • Départ de Belle Île pour le tour de Hoedic : 5 h de promenade, 70 euros pour les enfants, 75 pour les adultes.

Les embarcations peuvent accueillir jusqu'à 9 passagers et vous aurez le choix entre le français, l'anglais et l'allemand pour les explications.
Crédits : Christian Musat/Shutterstock

Arpenter les marchés

Saveurs locales

Chaque semaine, vous pourrez découvrir les productions locales en vous rendant sur les marchés de la ville. Poissons, coquillages et crustacés de la pêche locale, mais aussi légumes des maraîchers, vous trouverez de quoi concocter de bons petits plats avec les spécialités locales.

  • Palais : tous les matins, place de la République
  • Sauzon : marché estival le vendredi à partir de 17 h 30, quai Guerveur
  • Locmaria : de 9 h à 13 h, place Abeille Flandre

Crédits : Jubal Harshaw/ Shutterstock

Visite chez les apiculteurs

Espèce unique

En plus des fruits de la pêche et de la production maraîchère, Belle-Île-en-Mer produit un miel d'exception grâce à sa flore sauvage et diversifiée. Il est issu du travail d'abeilles noires, une espèce unique et parfaitement intégrée dans les terres de l'île. C'est notamment la situation géographique de l'île, éloignée de 15 kilomètres du continent, qui permet de les préserver et qu'elles prospèrent ainsi. Vous pouvez réaliser des visites pédagogiques dans le rucher de l'Abeille noire, situé au Palais.
Crédits : Kosolovskyy/Shutterstock

Trouver un vol avec Liligo

Quelle traversée effectuer pour se rendre à Belle-Île-en-Mer ?

Île non reliée au continent par un pont, Belle-Île-en-Mer n'est accessible que par une traversée en bateau. Heureusement, elle est bien desservie par plusieurs compagnies qui se chargent de vous emmener de la côte jusqu'à l'île.

Vous avez le choix entre trois compagnies, qui proposent différentes traversées selon la ville de départ :

  • La compagnie Océane : traversée de 45 minutes, toute l'année, depuis la presqu'île de Quiberon ;
  • La compagnie du Golfe, la Navix & les Vedettes du Golfe : traversée de 2 heures depuis la ville de Vannes, d'avril à septembre ;
  • La compagnie Navix : traversées proposées en juillet et en août. Durée de 1 h 50 depuis La Turbale et 2 h 45 depuis Le Croisic.

Attention, certaines traversées acceptent les voitures et d'autres non, pensez à vérifier avant de programmer votre départ si vous souhaitez déplacer aussi votre véhicule.

Si vous voulez une traversée sur mesure et sans la contrainte des horaires, vous pouvez faire appel aux bateaux-taxis. Ils sont disponibles durant la belle saison.

Une fois sur place, si vous avez traversé avec votre véhicule, vous pouvez l'utiliser pour circuler, mais pouvez aussi choisir le vélo, très plébiscité sur l'île pour la découvrir !

Quels sont les meilleurs campings de Belle-Île-en-Mer ?

Parmi les options pour résider à Belle-Île-en-Mer pendant votre séjour, vous pouvez bien sûr choisir le camping. Convivial, il vous offre une grande liberté pour vos activités. Voici quelques options :

Camping La Source***

Séjour familial

Mobilhomes, chalets, bungalows ou rando'boats, au camping La Source, situé dans la commune de Sauzon, il y a beaucoup de choix en matière d'hébergement. Les familles apprécieront le confort du lieu, ainsi que sa proximité avec de nombreuses visites incontournables comme la pointe des Poulains ou la plage de Donnant. La piscine, l'aire de jeux et le baby-foot, quant à eux, raviront enfants et adolescents. Ouvert du 5 avril 2021 au 3 octobre 2021. Location à partir de 287 euros la semaine pour un chalet, 231 euros pour un bungalow et 315 euros pour un mobil home. Les emplacements de camping sont à 7 euros la nuit. 
Crédits :  Nito/Shutterstock

Camping municipal de Bangor**

Au coeur de l'ile

Misez sur une localisation de choix avec le camping municipal de Bangor. Il est situé dans le centre de Belle-Île-en-Mer et vous permet d'accéder facilement aux plages, aux sentiers côtiers, ainsi qu'à la côte sauvage. Les emplacements et types d'hébergements sont nombreux pour accueillir un grand nombre de visiteurs. Emplacements pour tentes, mobilhomes, mais aussi de petites cabanes en bois, à vous de choisir votre logement. Ouvert jusqu'au 2 octobre 2021. Location à partir de 318 euros la semaine pour un mobil home, de 68 euros pour deux nuits dans une cabane, et de 11,60 euros pour la nuit en emplacement de camping. 
Crédits : Dirk Jan Verkuil/ Shutterstock

Camping de l'Océan

Insolite

25 chalets, 108 emplacements, mais aussi 25 mobilhomes, au camping de l'Océan, chacun est certain de trouver sa place. Proche du Palais, il propose également aux vacanciers des logements insolites, notamment des lodges écoresponsables, ainsi que des roulottes. Une belle occasion de passer d'agréables moments tout en prenant soin de l'environnement et de celle belle île. Ouvert jusqu'au 1er novembre 2021. Location à partir de 309 euros la semaine en mobil home et 9 euros pour la nuit en tente. 
Crédits : Deyan Georgiev/Shutterstock

Quelles sont les spécialités gastronomiques de Belle-Île-en-Mer ?

Galette complète, crêpe au sucre, ou encore flambée, les crêperies ont bien sûr le vent en poupe à Belle-Île-en-Mer. Ce petit plaisir régressif ravira petits et grands, quelle que soit l'heure de la journée. Vous aurez le choix entre plusieurs crêperies au cœur des 4 communes principales, mais aussi d'autres, plus discrètes, qui vous offriront un peu plus de calme. 

Entourée d'eau et grâce à son grand port, haut lieu de pêche locale, Belle-Île abrite un grand nombre de restaurants spécialisés dans les poissons et les fruits de mer. C'est le lieu idéal pour savourer un bon poisson grillé, ou encore un plateau de crustacés et de fruits de mer pêchés le jour même. Vous trouverez des adresses pour tous les budgets, un peu partout sur l'île.

Quelle est la météo à Belle-Île-en-Mer ?

Belle-Île-en-Mer possède un climat dit océanique, chaud, mais sans saison sèche. La température moyenne annuelle est de 12,5 degrés ; les courants et vents marins vont avoir une forte incidence sur le climat. La température ne descend jamais trop bas à Belle-Île-en-Mer, 6 degrés au minimum dans l'année, toutefois, l'humidité due à sa situation d'île peut créer un ressenti plus frais. Les mois les plus propices pour visiter la région sont : juin, juillet, août, septembre et octobre. Notez toutefois qu'en octobre, les pluies risquent d'être plus abondantes, ce qui n'entache en rien la beauté de l'île. Il faut également savoir que Belle-Île-en-Mer est protégée par la baie, ce qui lui fait bénéficier d'un microclimat très plaisant, sans oublier son ensoleillement équivalent à celui de Toulouse, avec 2 000 heures de soleil par an. 

Mois Ensoleillement Temp. moy. Temp. de l'eau Précipitations Note
Janvier 4 h/ jour 10° C 10°C 12 j/ mois *
Février 5 h/ jour 10° C 10°C 10 j/ mois *
Mars 7 h/ jour 11° C 10°C 9 j/ mois *
Avril 9 h/ jour 13° C 11°C 8 j/ mois **
Mai 10 h/ jour 16° C 15°C 8 j/ mois ***
Juin 10 h/ jour 19° C 17°C 6 j/ mois ****
Juillet 10 h/ jour 21° C 18°C 5 j/ mois ****
Août 10 h/ jour 21° C 19°C 6 j/ mois ****
Septembre 9 h/ jour 20° C 19°C 7 j/ mois ****
Octobre 8 h/ jour 16° C 17°C 10 j/ mois ****
Novembre 5 h/ jour 13° C 15°C 12 j/ mois **
Décembre 5 h/ jour 11° C 13°C 12 j/ mois *

Guides de France