Massif de l'Aigoual

Massif de l'Aigoual Le Massif de l'Aigoual tient son nom de l'occitan "Aiqualis", qui signifie "pluvieux". En effet, il est partagé entre les vapeurs de la Méditerranée et les nuages de l'Atlantique. C'est d'ailleurs là que se fait le partage de ces eaux, entre l'océan et la mer. Permettant de passer des Gorges du Tarn au Causse du Larzac et les Cévennes, ses routes pittoresques vous offrent un panorama singulier à chaque lacet.

Trouver un hotel

QUE VOIR AU MASSIF DE L'AIGOUAL

Curiosités naturelles

Si vous disposez de beaucoup de temps, le mieux pour découvrir le Massif de l'Aigoual est encore de vous y perdre ! En empruntant ses routes en lacets au hasard, vous irez à la rencontre de très beaux paysages, cols et sentiers de randonnées. Vous trouverez ici les sites incontournables à ne pas rater.

En partant du Vigan, empruntez la Départementale 48 en direction du Mont Aigoual. Votre première escale sera le Col du Minier. A 1 264 mètres d'altitude, le paysage y est des plus agréables. Le col est également un bon point de départ pour des randonnées en forêt.

En continuant sur la route menant au Mont-Aigoual, vous pourrez ensuite effectuer une halte au Col de la Sereyrède, à 1 300 mètres d'altitude. Situé sur la ligne de partage des eaux, il offre une vue intéressante sur la vallée de l'Hérault.

Après les panoramas incomparables des cols du Minier et de la Sereyrède, vous ne serez pas au bout de vos surprises en arrivant au Mont Aigoual, où est installée la station Météo France.

Votre visite du Massif de l'Aigoual, bien que forcément incomplète en raison des nombreuses randonnées et détours possibles, pourra s'achever à l'abîme de Bramabiau.

De Camprieu, il vous suffira de ré-emprunter la D48 en direction du Vigan, et d'admirer une dernière fois les routes pittoresques et les panoramas exceptionnels qui les bordent.

Autour du même sujet

Annonces Google